Membre du groupe Acadie Média|Mercredi 23 avril 2014
Vous êtes ici: Accueil » Actualités » Du bruit pour Joannie à Tracadie-Sheila

Du bruit pour Joannie à Tracadie-Sheila 

06a_starac1

TRACADIE-SHEILA – Quelque 1500 personnes ont crié leur amour pour Joannie, jeudi, à Tracadie-Sheila. Le grand terrain vague entourant les Cine Atlantik Studios s’était transformé pour l’occasion en lieu de rassemblement pour un tintamarre endiablé, comme on en voit un peu partout chez nous le 15 août. Un immense feu de joie surplombait la scène, symbole plus qu’éloquent de l’ambiance: de la joie et des fans littéralement en feu!

À part un peu de gadoue sous les semelles et l’épaisseur des manteaux, on dirait que l’Acadie avait réussi à chasser l’hiver le temps de quelques heures. Des drapeaux, des survêtements aux couleurs de l’Acadie, des accessoires de toutes sortes pour faire du bruit: on aurait dit un tintamarre tout ce qu’il y a de plus classique, à l’exception de nombreuses pancartes et banderoles qui portaient à peu près toutes le même message: on t’aime Joannie.

Cynthia Robichaud, de Tracadie-Sheila, ne voulait rater ce rendez-vous pour rien au monde. Même si Joannie est mise en danger cette semaine à Star Académie, Mme Robichaud croit qu’elle va se rendre très loin dans la compétition, et même qu’elle va la gagner.

«Je veux l’appuyer pour qu’elle aille le plus loin possible! Elle chante vraiment bien depuis le début et je pense que si elle continue sur cette voie, elle peut gagner», soutient-elle.

Selon Colette Duguay, de Duguayville, Joannie mériterait d’être davantage mise en avant-plan à la télé et sur scène en raison de ses qualités d’interprète.

«Ça l’aiderait sûrement pour qu’elle gagne. C’est pour cette raison que je suis ici. En plus, l’ambiance est vraiment plaisante», exprime Mme Duguay.

Évidemment, tous ces cris et ces «je t’aime Joannie» n’ont pas été lancés en l’air. L’humoriste Patrick Groulx et une petite équipe de tournage étaient présents pour croquer des séquences ainsi que des entrevues avec des proches de Joannie sur pellicule. La jeune femme pourra d’ailleurs en voir le résultat dimanche soir, lors du variété de Star Académie.

Des personnalités politiques, dont le premier ministre du Nouveau-Brunswick, David Alward, qui était de passage dans la région, ainsi que quelques artistes, comme Wilfred Le Bouthillier et Angèle Arsenault, ont également tourné des sketchs avec Patrick Groulx afin de démontrer leur appui inconditionnel à Joannie.

Même que le premier ministre croit que Star Académie est une institution très démocratique… parce qu’elle permet de voter pour son candidat préféré plus d’une fois!

«Blague à part, je suis vraiment très heureux de pouvoir encourager une jeune femme comme Joannie, qui représente très bien l’Acadie et le talent artistique d’ici», a souligné le premier ministre, ajoutant qu’il allait voter pour la jeune femme dimanche.

Wilfred, quant à lui, frissonnait de bonheur à voir tous ces gens massés pour appuyer l’académicienne originaire du même patelin que lui. Il a vécu la même frénésie en 2003 alors que lui-même s’était retrouvé en danger. Encore aujourd’hui, le jeune homme dit en conserver de précieux souvenirs.

«Quand tu vois que les gens de ta place sont derrière toi, c’est ça le plus important. Tu veux que ton monde soit fier de toi et voir jusqu’à quel point les gens t’appuient, ça te donne le courage d’aller jusqu’au bout. Quand Joannie va recevoir ça dimanche, ça va lui donner une énergie incroyable», estime Wilfred.

Angèle Arsenault confie avoir été charmée dès les premiers instants par le talent de Joannie lorsqu’elle l’a vue à la télé. Lorsque nous lui posons la question à savoir quel conseil elle lui donnerait si elle pouvait lui parler, elle mentionne, après mure réflexion, que sa plus grande force sera de demeurer sincère avec elle-même comme elle l’est depuis le début de l’aventure de Star Académie.

«Qu’elle continue de chanter avec son coeur, avec toute sa pureté et avec tout son amour et qu’elle fasse confiance à la vie même si elle peut parfois être découragée. Elle va trouver son chemin», assure la grande dame de la chanson acadienne.

De plus, Joannie devrait recevoir un drapeau acadien signé par des représentants de la municipalité de Tracadie-Sheila et des DSL voisins, accompagné d’un message d’encouragement écrit par le père Zoël Saulnier.

Martin Roy
À propos de Martin Roy

Acadien par son grand-père paternel, Martin Roy est né et a grandi à Chicoutimi, au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il est diplômé en Arts et technologie des médias, option Presse écrite, du cégep de Jonquière. Il est journaliste culturel et général et pupitreur Canada-Monde à l’Acadie Nouvelle depuis juin 2003. Il est aussi...
En savoir plus