Membre du groupe Acadie Média|Jeudi 24 avril 2014
Vous êtes ici: Accueil » Actualités » Richibucto révise à la baisse son projet de centre multifonctionnel

Richibucto révise à la baisse son projet de centre multifonctionnel 

06b_rcto

RICHIBUCTO – Richibucto optera pour un projet de 6 à 7 millions $.

La récente réponse négative de l’Agence de promotion économique du Canada-Atlantique (APÉCA) à l’égard de la participation du gouvernement fédéral à la construction du nouveau centre multifonctionnel de Richibucto n’a pas donné d’autre choix aux élus municipaux que de revoir leur projet de 9,7 millions $ à la baisse.

Mardi, la firme Crandall a présenté le nouveau plan aux responsables municipaux. Le projet devrait coûter de 6 à 7 millions $.

«Nous avons examiné le nouveau plan et l’essentiel de l’original est là. Nous leur avons donné quelques directives et les architectes doivent finaliser le plan et nous le remettre au plus tard ce jeudi», a raconté le maire, Roger Doiron.

C’est la section communautaire du centre, qui devait notamment comprendre un salon de quilles et une grande salle multifonctionnelle pouvant accueillir 200 personnes, qui écope. Le sort de la piste de marche est encore incertain.

Cela ne signifie pas que la construction de la section communautaire du centre multifonctionnel est repoussée aux calendes grecques.

«Nous n’avions pas le choix de revoir notre projet à la baisse. Le fait que le gouvernement fédéral ne contribue pas à notre projet fait en sorte que nous allons perdre des choses. Et à l’heure actuelle, c’est un aréna qui est le plus urgent. La partie communautaire était séparée et elle fera éventuellement partie d’une deuxième phase», a fait savoir le maire.

Dès que la municipalité recevra les plans finaux de la firme Crandall, elle acheminera les documents à la Société de développement régional.

«Nous avons une garantie que le gouvernement provincial s’engagera et nous espérons qu’il le fera rapidement, soit avant le dépôt du prochain budget (31 mars). Nous souhaitons qu’il défraye un tiers des coûts», a dit M. Doiron.

À la réunion mensuelle du conseil municipal mardi soir, les élus municipaux ont encore une fois déploré la non-participation du gouvernement fédéral.

«Ce fut une réponse décevante de leur part. De plus, ce fut un simple non que nous avons reçu par courrier électronique. Nous n’avons pas obtenu de motif expliquant cette décision. Ce fut simplement non. Nous avions pourtant été invités à déposer une demande», a indiqué le conseiller Rodolphe Monette.

«Nous étions très déçus, car nous répondions aux critères. La municipalité avait travaillé fort avec l’APÉCA. Nous aurions aimé avoir des explications», a conclu Roger Doiron.

Le maire de Richibucto souhaite que les travaux de construction du centre multifonctionnel débutent ce printemps.

Richibucto a perdu son aréna, qui a brûlé, en décembre 2009.