Membre du groupe Acadie Média|Samedi 25 octobre 2014
Vous êtes ici: Accueil » Actualités » Deux personnes retrouvées mortes dans leur domicile de Caraquet

Deux personnes retrouvées mortes dans leur domicile de Caraquet 

maison_meurtre

CARAQUET – La mort de deux sexagénaires, appréciés dans leur communauté, a semé la consternation à Caraquet et dans les environs en fin de semaine.

Les corps de Pierrot Haché, un pêcheur et homme d’affaires, et de sa femme, Hélène, une enseignante à la retraite, ont été retrouvés dans leur résidence du boulevard Saint-Pierre Est de Caraquet samedi, vers 11 h 45.

Le gendarme Nicholas Arbour de la GRC a confirmé à l’Acadie Nouvelle que les policiers ont effectué la macabre découverte peu avant 12 h, après avoir été alertés par une tierce personne.

Selon nos informations, cette personne aurait vu, dans la fenêtre de la porte, une lettre sur laquelle il était écrit de ne pas entrer et d’appeler la police.

Les policiers affirment qu’il est encore trop tôt dans l’enquête pour avancer une hypothèse.

L’enquête sur les circonstances entourant ces décès se poursuit. Une autopsie devrait être pratiquée dans les prochains jours.

À l’heure actuelle, la police ne recherche aucun suspect en lien avec les décès, mais refuse d’avancer la thèse du meurtre suivi d’un suicide.

La nouvelle de la mort du couple Haché et les circonstances entourant leur décès ont semé l’émoi dans la population locale. Interrogé par le journal près du lieu du drame, un homme, qui n’a pas voulu dévoiler son identité, avait de la difficulté à retenir ses larmes.

«C’était vraiment du bon monde. Ils faisaient leurs affaires sans nuire à personne. C’est vraiment dommage. Vraiment dommage que ce soit arrivé», a-t-il partagé en réussissant à refouler ses sanglots.

Pêcheur expérimenté, Pierrot Haché s’est lancé en affaires en 2009 en ouvrant le complexe Pro-Mer, à quelques pas du quai de Caraquet.

Le complexe proposait, à ses débuts, une crémerie, en plus d’une poissonnerie et d’une cuisine industrielle orientée vers la production de plusieurs plats préparés à base de produits de la mer (2e et 3e transformations), comme les saucisses et galettes farcies, que l’entreprise a tenté de distribuer dans les chaînes de supermarchés.

L’entreprise a connu certaines difficultés, la poissonnerie a été louée par un autre entrepreneur et il s’est avéré plus difficile que prévu de faire connaître ses produits dans les magasins à grande surface.

Interrogé par le journal au printemps, M. Haché avait encore bon espoir de relancer son entreprise et de percer les grands marchés.

Pierrot Haché était l’oncle du maire de Caraquet, Kevin Haché.