Membre du groupe Acadie Média|Samedi 25 octobre 2014
Vous êtes ici: Accueil » Actualités » Un printemps aux allures d’été

Un printemps aux allures d’été 

02a_parc_st-anselme_dieppe_pano_2012-03-16

DIEPPE – Le Nouveau-Brunswick devrait continuer à battre des records de température au lendemain du premier jour du printemps.

L’hiver est chose du passé depuis mardi, mais cette fois, nullement besoin d’un calendrier ou d’une carte des étoiles pour le savoir. La météo s’est chargée de faire savoir à tous, ces jours-ci, au Nouveau-Brunswick, que le printemps est bel et bien là.

Un printemps aux étranges allures d’été à en croire Environnement Canada qui rapportait mardi des températures maximales bien au-dessus des normales saisonnières.

Un peu partout dans la province, des records de chaleur ont été battus, a confirmé le météorologue Bob Robichaud.

«On ne parle pas seulement de records brisés. Des températures qui dépassent les records de 10 degrés Celcius, ce n’est pas quelque chose que l’on voit tout le temps. C’est assez exceptionnel», a-t-il constaté.

De Bathurst à Fredericton en passant par Miramichi et Moncton, le thermomètre s’en est donné à cœur joie mardi en raison «d’une crête de haute pression qui est située au-dessus de l’océan Atlantique près de la côte est américaine», a expliqué M. Robicaud.

«La circulation autour de cette crête de haute pression nous donne des vents du sud-ouest qui nous apportent une masse d’air certainement chaude pour le mois de mars et le premier jour du printemps.»

En fin de journée hier soir, les villes de Fredericton et Miramichi avaient remporté la palme avec des températures de 24 degrés Celcius. Les régions de Saint-Léonard et de Moncton n’étaient pas loin derrière avec 21 degrés.

La région de Saint-Jean a été moins choyée par la chaleur en raison «d’un vent du large de la baie de Fundy où les eaux sont encore froides à ce temps-ci de l’année», a précisé Bob Robichaud.

La température des eaux de la baie des Chaleurs a eu le même effet à Bas-Caraquet.

Selon les prévisions d’Environnement Canada, la journée de mercredi réserve sensiblement le même scénario aux Néo-Brunswickois.

«La circulation d’air provenant du sud-ouest va se poursuivre durant la nuit et durant la journée (mercredi) et je pense que nous allons voir des températures un peu plus chaudes que ce que nous avons eu (mardi). Au centre de la province, on pourrait atteindre 25 degrés Celcius», a prévenu le météorologue.

Si l’hiver semble déjà loin, le Nouveau-Brunswick n’est pas encore tout à fait à l’abri des conditions hivernales, toutefois, rien ne figure au radar pour le moment.

«On pourrait certainement avoir de la neige d’ici à la fin du printemps. Il y a encore de l’air froid situé dans le nord du Québec. Ça ne prend qu’un système dépressionnaire pour descendre en passant par l’est des Maritimes pour nous apporter du froid avec possibilité de neige», a rappelé M. Robichaud, mardi, alors qu’une tempête de neige s’abattait là où nous l’avons joint à Terre-Neuve-et-Labrador.

Mathieu Roy-Comeau
À propos de Mathieu Roy-Comeau

Mathieu Roy-Comeau s’est joint à l’Acadie Nouvelle en 2010 tout en terminant ses études à l’Université de Moncton. Titulaire d’un baccalauréat en information-communication depuis 2011, il a été nommé chef de bureau à Moncton l’année suivante. Mathieu et son équipe témoignent chaque jour des événements et des enjeux d’importance pour...
En savoir plus