Deux DSL s’opposent au partage des coûts avec Saint-Léonard

SAINT-LÉONARD – Les citoyens des deux DSL environnants ayant rejeté un possible partage des coûts pour les services de loisirs et culturels avec la Ville de Saint-Léonard devront s’attendre à des frais additionnels aux usagers dès l’an prochain.

Les citoyens des DSL de Saint-Léonard, Notre-Dame-de-Lourdes et Sainte-Anne-de-Madawaska se sont prononcés sur la question mardi et jeudi lors d’un plébiscite.  

La proposition de partage des coûts, formulée par le ministère des Gouvernements locaux, suggérait que 0,05 $ par 100 $ d’évaluation soient prélevés de leur compte de taxes pour financer les services de loisirs et culturels reçus de la Ville de Saint-Léonard. Pour une propriété de 100 000 $, cela représente 50 $.

Seuls les citoyens du DSL de Saint-Léonard (incluant Saint-Léonard-Parent) ont approuvé ce partage des coûts au référendum. C’est dans une proportion de 117 personnes pour et 81 contre qu’ils ont démontré leur appui. Un total de 739 habitants étaient admissibles à voter.

Dans le DSL de Sainte-Anne-de-Madawaska, 326 des 725 citoyens admissibles à voter se sont montrés en désaccord, tandis que 28 ont accepté la proposition. 

Dans le DSL de Notre-Dame-de-Lourdes, 14 personnes se sont rangées derrière la proposition, alors que 77 autres l’ont rejetée, sur les 219 citoyens admissibles au plébiscite.

Au cours d’une rencontre publique, et dans le dépliant envoyé aux résidences, les citoyens des DSL concernés ont été avisés des possibles conséquences de la décision.

La Ville de Saint-Léonard entend donc imposer des frais additionnels aux usagers pour les citoyens des DSL ayant rejeté le plébiscite.

«Le montant n’a pas encore été déterminé», a dit le maire, Carmel Saint-Amand, vendredi. Il a précisé que pour une première fois lors de la saison 2011-2012, des frais additionnels de 25 $ pour les jeunes du hockey mineur et de 50 $ pour les adultes ont été imposés par la municipalité pour l’utilisation de son Palais des sports.

Il a précisé que quelques options sont sur la table, dont la possible mise en place d’un laissez-passer familial ou individuel permettant d’avoir accès à l’aréna, à la piscine, aux terrains de soccer ou de balle molle pour les citoyens de l’extérieur de la municipalité et du DSL de Saint-Léonard.

En ce qui a trait au résultat du vote, bien qu’il soit décevant, le maire Saint-Amand s’y attendait un peu.

«Étant donné la situation géographique, les gens du DSL de Saint-Léonard utilisent davantage nos infrastructures, ils ont compris l’importance de nous aider à les financer», a-t-il analysé. 

La contribution du DSL de Saint-Léonard dans les coffres municipaux sera d’environ 45 000$, selon le maire Saint-Amand.

Si les trois DSL avaient accepté le partage des coûts, cela aurait procuré environ 70 000 $ additionnels à la municipalité pour financer ses infrastructures et les coûts des services de loisirs et culturels. La décision entrera en vigueur le 1er janvier 2013.