Tracadie-Sheila: une pièce de métal lancée d’un viaduc tombe sur une voiture

TRACADIE-SHEILA – Des automobilistes se demandent s’il est encore sécuritaire de circuler sur certaines routes, principalement où se trouvent des viaducs.

Deux incidents qui auraient pu avoir de tristes conséquences sont survenus lundi soir dans les environs du viaduc qui surplombe la rue Principale dans le secteur nord de Tracadie-Sheila.

La famille de Sonia Reid retournait chez elle à Shippagan, de retour d’un voyage à Moncton. Vers 22 h 20, alors que le véhicule venait de passer sous ce viaduc, quelle ne fut pas la surprise de cette dernière lorsque le pare-brise de son véhicule a éclaté après un violent choc. 

«Nous nous demandions ce que nous avions frappé. C’était traumatisant», nous a relaté Mme Reid.

Mme Reid s’est rendu compte de ce qui s’était passé lorsqu’elle a aperçu une pièce de borne-fontaine – un gros bouchon en métal – entre elle et son mari, qui était au volant. L’objet aurait donc bien pu atteindre quelqu’un à la tête. Elle dit s’estimer chanceuse d’avoir été dans un gros véhicule, ce qui a pu limiter les dégâts. N’empêche que le pare-brise est défoncé, de même que le tableau de bord, entraînant ainsi des dommages au système électronique.

L’impact a été tel qu’elle et son mari, ainsi que ses deux enfants ont reçu des éclats de verre dans les cheveux, même si ces derniers étaient assis à l’arrière.

Ce qui l’irrite davantage, c’est l’inconscience des auteurs de cet acte, qui aurait pu entraîner des conséquences graves pour elle et son conjoint qui étaient accompagnés de leurs enfants âgés de 5 et 12 ans. À la vitesse à laquelle ils roulaient (environ 90 km/h), ils auraient pu être victimes d’un grave accident.

Cette artère étant largement utilisée par plusieurs automobilistes de la Péninsule acadienne qui se dirigent vers le sud de la province, ou qui vont simplement profiter des nombreux commerces de Tracadie-Sheila, Mme Reid se demande s’il est encore sécuritaire de s’y promener.

Elle ajoute que son cas n’est pas isolé, puisque quelques minutes après eux, un autre automobiliste a été victime d’un incident semblable, au moment même où la police s’occupait de leur cas. Mme Reid ajoute que d’autres événements similaires ont eu lieu dans les environs auparavant.

Sonia Reid lance ainsi un appel à la population. Elle invite toute personne témoin de tels gestes, ou qui détient des renseignements, à les déclarer à la police afin d’y mettre terme.