Fermeture d’un pont à Grande-Anse

GRANDE-ANSE – Le pont du portage Saint-Paul, entre Grande-Anse et Saint-Léolin, gravement fragilisé par la fonte des neiges, est fermé à la circulation depuis mardi midi.

La chaussée présente un trou de plus d’un mètre de diamètre et d’au moins deux mètres de profondeur. Depuis mardi après-midi, il est donc impossible d’emprunter cette portion de la route 330. La circulation sera fermée jusqu’à nouvel ordre.

Le temps que les travaux de réparation soient effectués, une déviation est mise en place par Dugas.

Tous les automobilistes qui utilisent cette route très fréquentée ont dû faire demi-tour, témoigne Vincent Downing, un habitant de Saint-Léolin.

«Quand je suis passé vers 1 h, la circulation était déjà déviée, comme tous les autres automobilistes j’ai dû faire demi-tour. Le pont n’est pas effondré, mais il y a une partie bien défoncée.»

Selon les premières constatations faites sur place, l’écoulement des eaux sous le pont qui franchit une petite rivière ne paraît plus totalement fonctionnel. L’eau semble s’être infiltrée sous la chaussée et a provoqué son affaissement.

Le pont daterait d’au moins une trentaine d’années.

Les dégâts ont été constatés à la mi-journée, explique Urbain Boudreau, responsable des travaux publics à la municipalité de Grande-Anse.

«On s’est aperçus vers midi qu’un trou s’était formé sur le pont. On a prévenu les services du gouvernement et ils ont décidé de fermer le pont après être venus voir.»

Quant à savoir qui devra effectuer les réparations, M. Boudreau assure que le chantier est de la compétence du gouvernement, même si le pont se trouve sur une route municipale.

«C’est un pont gouvernemental, il est numéroté et a trois tuyaux d’évacuation d’eau.»

Une chance pour la municipalité de Grande-Anse.