Des gros bras au Salon du livre d’Edmundston

EDMUNDSTON – Deux anciens athlètes professionnels, le hockeyeur Georges Laraque et le lutteur Jacques Rougeau feront partie des têtes d’affiche du 27e Salon du livre d’Edmundston qui prend son envol ce soir.

Cette 27e édition se déroulera sous le thème Le goût de lire, à la polyvalente la Cité des Jeunes. Plusieurs animations et conférences ont été planifiées en conséquence.

Par contre, deux solides gaillards se promèneront dans les allées du Salon du livre d’Edmundston en plus d’être présents dans leur stand respectif.

Ancien porte-couleurs des Oilers d’Edmonton et du Canadien de Montréal, le dur à cuire Georges Laraque viendra présenter son autobiographie, intitulée La force d’y croire. D’origine haïtienne, il raconte dans son ouvrage publié à l’automne 2011 comment il est parvenu à se frayer un chemin jusqu’à la Ligue nationale de hockey malgré les préjugés et la discrimination dont il dit avoir été victime.

Il traite aussi de ses convictions profondes, de sa découverte du végétalisme, de ses prises de position écologiques et de ses nombreux projets humanitaires.

Issu d’une famille célèbre dans le monde de la lutte au Québec, Jacques Rougeau viendra présenter son livre, L’histoire de la lutte: les secrets les mieux gardés enfin révélés.

Dans son bouquin publié aux Éditions de la Francophonie, il n’hésite pas à lever le voile sur les dessous de cette industrie sportive. Il ne se gêne pas pour avouer que la lutte est une affaire «arrangée» entre les bons, les méchants et l’arbitre. Dans le livre, il y raconte une série d’anecdotes sur ce sport-spectacle ainsi que sur sa carrière de près de 40 ans dans le ring. Il raconte aussi l’agression que lui a fait subir un collègue lutteur dans le vestiaire, avant un match, l’intimidation dont il a été victime par la suite, et la façon dont il s’en est sorti, avec ses poings.

De nos jours, il est organisateur de galas de «lutte familiale» dans la province de Québec.

«On espère que ces deux conférenciers pourraient attirer une nouvelle clientèle masculine», a indiqué la présidente du comité organisateur, Mélanie Hachey. Les deux athlètes prononceront aussi une conférence durant l’événement.

Restaurateur et chef cuisinier de renom, Giovanni Appolo sera aussi de la partie. En plus d’être présent comme auteur, il prononcera une conférence intitulée Des mets et des mots.

En tout, une soixantaine d’auteurs seront présents. Comme à l’habitude, plus de 300 maisons d’édition seront représentées dans les 80 stands d’exposition.

L’Acadie aura aussi sa place à cette 27e édition. Des auteurs viendront y présenter des ouvrages relatifs à l’Acadie.

De plus, une série de conférences sera présentée en collaboration avec les organisateurs du Congrès mondial acadien (CMA) de 2014. Elles porteront sur le peuplement du Madawaska (Jacques Albert), l’Acadie du Témiscouata (Samuel Moreau), la généalogie de «chez nous» (Jean-Guy Poitras) et l’Acadie du Maine (Lise Pelletier).