Le N.-B. dépensera 500 000 $ dans un secrétariat sur le système de santé

FREDERICTON – Le Nouveau-Brunswick dépensera 500 000 $ pour le Secrétariat du renouveau du système de santé, une agence temporaire qui aura le mandat de trouver des façons d’effectuer des compressions au sein du ministère de la Santé.

Les cochefs du secrétariat seront Rino Volpé, ancien président du conseil d’administration du Réseau de santé Vitalité et du Conseil du Nouveau-Brunswick en matière de santé, ainsi que John McGarry, ancien directeur général de la Régie Santé de la Vallée.

La ministre de la Santé, Madeleine Dubé, a indiqué que son ministère accapare environ 40 pour cent du budget global du gouvernement provincial, et qu’il est appelé à croître.

Elle a indiqué que le secrétariat se penchera sur des façons d’améliorer la productivité et de trouver des innovations dans la livraison des soins, alors que son ministère se concentrera sur les soins aux patients.

Mais le chef de l’opposition, Victor Boudreau, a précisé que le gouvernement ne fait que créer un niveau supplémentaire de bureaucratie.

Il a indiqué qu’avec la croissance de 1,6 pour cent des dépenses prévue dans les soins de santé cette année, l’argent pour le nouveau secrétariat aurait été mieux investi dans la livraison des services.