Membre du groupe Acadie Média|Mercredi 20 août 2014
Vous êtes ici: Accueil » Actualités » Un service taxi-bus est maintenant offert à Edmundston

Un service taxi-bus est maintenant offert à Edmundston 

gd_05_04_taxi_bus_edm_2

EDMUNDSTON – Un nouveau système de transport en commun voit le jour aujourd’hui pour desservir la ville d’Edmundston. Le service Taxi-Bus sera offert par un entrepreneur privé avec un véhicule d’une capacité de 24 passagers.

Propriétaire d’une compagnie de taxi, Gilles Croze se lance dans cette nouvelle aventure. Un premier véhicule doit arpenter les artères principales de la ville d’Edmundston, dès lundi. Un second suivra dans un avenir rapproché.

M. Croze, établi à Edmundston depuis moins de deux ans, entend donner toutes les chances possibles au service de faire ses preuves.

«Ayant fait du taxi, je sais que c’est un besoin dans la municipalité. On va commencer de façon modeste. Je sais que ça va fonctionner et je suis confiant qu’on va se créer une clientèle», a dit celui qui est aussi propriétaire de la compagnie Taxi Edmundston comptant quatre véhicules.

Du lundi au vendredi, de 6 h à 18 h, le taxi-bus circulera dans les rues principales de la municipalité avec des arrêts prévus à des endroits stratégiques. Il commencera son parcours de Saint-Basile pour aller vers le centre-ville d’Edmundston jusqu’à Verret pour ensuite compléter son trajet jusqu’à Saint-Jacques et effectuer le retour.

Selon M. Croze, il s’agit d’un trajet d’environ 90 minutes. Le départ se fera donc toutes les deux heures (chiffre pair). Il en coûtera 3 $ par trajet.

«Nous allons arrêter aux endroits principaux comme les centres commerciaux, les pharmacies, les cliniques médicales ou encore l’hôpital. Nous nous sommes vraiment attardés à établir le trajet et à le faire autant en voiture qu’en autobus pour voir combien de temps il prenait. Les frais seront moindres qu’en taxi», a-t-il fait remarquer.

Un deuxième autobus sera acquis bientôt. Lorsqu’il sera prêt, il y aura un départ chaque heure à partir de chaque extrémité du territoire (Saint-Basile et Saint-Jacques).

Un peu comme dans les grandes villes, les gens voulant monter à bord du taxi-bus n’auront qu’à faire un signe à son approche.
«Je prends un certain risque. Mais je sais que le service aura son utilité. Il faudra que les gens s’y habituent. Pour plusieurs personnes ou familles, avoir une voiture est maintenant un luxe», a ajouté M. Croze.

Les soirées et les fins de semaine, l’autobus sera offert en location pour les groupes d’un minimum de 18 personnes qui voudront le réserver. L’investissement pour lancer le service relève entièrement du secteur privé.

Gilles Duval
À propos de Gilles Duval

Originaire de Québec, Gilles Duval travaille pour l’Acadie Nouvelle depuis le lancement de la version provinciale du quotidien en septembre 1989. Diplômé de l’université Laval, il a fait ses premières armes en journalisme en 1988 pour le défunt hebdomadaire l’Express du Sud-Est, dans la région de Shédiac, Cap-Pelé, Dieppe et...
En savoir plus