Membre du groupe Acadie Média|Samedi 22 novembre 2014
Vous êtes ici: Accueil » Actualités » Moncton: les candidats appuient la construction d’un nouvel amphithéâtre

Moncton: les candidats appuient la construction d’un nouvel amphithéâtre 

04a_mrc_moncton_debat

MONCTON – Les candidats à l’élection municipale accordent presque sans réserve leur soutien au développement du centre-ville et à la construction d’un complexe multifonctionnel de sport et de divertissement.

L’organisme Moncton Centre-ville a réussi à rassembler 18 des 21 candidats au scrutin municipal du 14 mai pendant près de 3 heures afin de les faire discuter du développement du centre-ville.

Les candidats ne se sont pas fait prier pour donner leur appui à l’arrivée d’un complexe multifonctionnel au cœur de Moncton, en commençant par le maire sortant, George LeBlanc.

«Les gens le savent, je suis un grand partisan de ce projet. C’est très important pour notre communauté. Ça sera l’élément déclencheur de la revitalisation de notre centre-ville. Le départ de La Baie et la fermeture du Highfield Square prouvent davantage le besoin pour un complexe multifonctionnel au centre-ville», a dit M. LeBlanc.

Son seul opposant, Carl Bainbridge, a reconnu aussi la nécessité d’un tel projet au centre-ville, mais à la condition que le complexe soit capable de s’autofinancer à long terme.

«Pour que ce complexe fonctionne et serve les intérêts de la ville, il devrait être capable de se payer lui-même. Le loyer payé par les commerçants et les résidants de ce développement devra suffire au coût de son opération. Si ce n’est pas le cas, nous allons passer le restant de nos vies à payer pour ce complexe», a prévenu Carl Bainbridge.

Les conseillers sortants et ceux qui essaient de se tailler une place dans le cœur des électeurs ont à peu près tous clamé leur enthousiasme envers le complexe qui devrait éventuellement remplacer le Colisée de Moncton, certains soulignant au passage la nécessité d’une participation des deux paliers de gouvernement et du secteur privé.

Les organisateurs de la discussion de mardi soir ont aussi voulu connaître l’avis des candidats sur la place que doivent occuper les arts et la culture au centre-ville et leur rôle dans son développement.

Selon M. Bainbridge, cela passe entre autres par l’organisation de festivals.

«Les arts et la culture permettent d’attirer le genre de foule dont le centre-ville a besoin. Vous avez besoin de ces gens, mais sans de bons événements, ils ne viendront pas», a affirmé le candidat à la mairie.

George LeBlanc a témoigné quant à lui de son désir de multiplier les projets d’art au centre-ville.

«J’ai l’idée d’un partenariat à trois. La Ville investit un tiers, Moncton Centre-ville investit un tiers et une entreprise investit un tiers et nous créons une œuvre d’art à l’extérieur pour le public. Nous pourrions le faire une fois par année pendant 20 ans», a-t-il proposé pour donner aux arts et à la culture une véritable présence au centre-ville.

Mathieu Roy-Comeau
À propos de Mathieu Roy-Comeau

Mathieu Roy-Comeau s’est joint à l’Acadie Nouvelle en 2010 tout en terminant ses études à l’Université de Moncton. Titulaire d’un baccalauréat en information-communication depuis 2011, il a été nommé chef de bureau à Moncton l’année suivante. Mathieu et son équipe témoignent chaque jour des événements et des enjeux d’importance pour...
En savoir plus