Emploi: une bonne nouvelle en cache deux mauvaises

FREDERICTON – Le taux de chômage a diminué en décembre au Nouveau-Brunswick alors que 3600 personnes ont quitté le marché du travail, rapporte Statistique Canada vendredi.

Le taux de chômage de la province se situe à 10,8 %, une deuxième baisse en autant de mois. Il s’établissait à 11,2 % en novembre, 11,6 % en octobre et 11 % en septembre.

Toutefois, les données de Statistique Canada montrent que 3600 personnes ont quitté le marché du travail et que 1600 emplois ont été perdus entre novembre et décembre.

Le député libéral de Restigouche-Est, Donald Arseneault, y est allé d’un commentaire acerbe sur son compte Twitter à la lecture de ces données, ce matin: «Il est temps pour Alward de se réveiller et de rétrograder Paul Robichaud!». M. Robichaud est le ministre responsable du développement économique.

Les taux de chômage des deux plus grandes villes du Nouveau-Brunswick vont dans des directions opposées.

Le taux de chômage a chuté à 6,5 % à Moncton en décembre, alors qu’il était à 7,1 % en novembre.

Pendant ce temps, le taux de chômage est passé de 9,3 % à 9,9 % à Saint-Jean pendant la même période.

Il y avait 74 200 personnes sur le marché du travail à Moncton en décembre par rapport à 61 600 personnes à Saint-Jean.

La région du nord a encore le taux de chômage le plus élevé dans la province.  Il était de 17,6 % dans le territoire Campbellton-Miramichi en décembre, alors qu’il se situait à 16,6 % le mois précédent.

À l’échelle du pays

Le taux de chômage au pays a chuté d’un dixième de point de pourcentage en décembre par rapport à novembre, à 7,1 pour cent. Statistique Canada a rapporté vendredi que 40 000 emplois avaient été ajoutés le mois dernier, un résultat bien supérieur aux projections des analystes de 5000 nouveaux emplois.

Plusieurs s’attendaient également à une augmentation du taux de chômage, à 7,3 pour cent, plutôt que ce recul annoncé vendredi.

Ces données plus encourageantes qu’anticipé suivent un mois de novembre solide qui avait vu la création de 59 300 emplois.

Les gains en décembre ont été enregistrés entièrement du côté du travail à temps plein.

Statistique Canada indique que 41 200 nouveaux emplois à temps plein ont été ajoutés. Le travail à temps partiel a connu un déclin de 1400 emplois.

Par province

Le taux de chômage au Canada a été de 7,1 % en décembre. Voici le portrait dans les provinces (le taux au mois précédent est entre parenthèses):

– Terre-Neuve 11,5 (12,5)

– Île-du-Prince-Édouard 11,0 (11,4)

– Nouvelle-Écosse 9,3 (8,8)

– Nouveau-Brunswick 10,8 (11,2)

– Québec 7,3 (7,6)

– Ontario 7,9 (7,9)

– Manitoba 5,2 (5,3)

– Saskatchewan 4,6 (4,5)

– Alberta 4,5 (4,2)

– Colombie-Britannique 6,5 (6,8)