L’Acadie sait se faire entendre sur le web

MONCTON – L’Acadie s’est fait voir et entendre en 2014 sur le web. De Facebook à YouTube, en passant par le jeu vidéo, les Acadiens se sont exprimés en ligne par tous les moyens.

Les artistes acadiens sont parmi ceux qui ont connu un grand succès sur le web au cours de la dernière année. L’extrait du premier album en anglais de Lisa LeBlanc, You Look Like Trouble (But I Guess I do Too) a récolté plus de 27 330 visionnements sur YouTube le premier mois suivant son lancement.

http://youtu.be/QFU7z8LZ9Ks

Caroline Savoie, de Dieppe, a aussi laissé sa marque sur le populaire site web de Google. Ses interprétations sur YouTube ont attiré plusieurs milliers de visionnements dont celle de Don’t Think Twice, It’s Alright qui a été vue à plus de 9200 reprises. Sa composition originale T’es mon amour a obtenu plus de 3350 lectures.

Roch Voisine et Jean-Marc Couture ont courtisé la twittosphère alors qu’ils comptent chacun plus de 20 000 abonnés.

Ce ne sont pas que les artistes qui laissent leur marque dans Internet et les médias sociaux. Ils sont plusieurs à créer du contenu original qui capte l’intérêt de milliers d’internautes.

C’est le cas de Sonia Downing, dont le compte Facebook a près de 5000 abonnés. La blogueuse de Caraquet partage des moments de son quotidien dans de courtes capsules vidéo. Ces instants où elle laisse les gens entrer dans son intimité frôlent régulièrement les 10 000 lectures. La vidéo où elle aborde le sujet de Guy Turcotte, l’ex-cardiologue accusé du meurtre de ses deux enfants, a été visionnée plus de 59 700 fois.

François Foulem, de son côté, alimente une chaîne YouTube sur laquelle il diffuse des images de paysages acadiens captées avec son drone. L’ensemble de ses vidéos cumule plus de 114 000 lectures.

La page Facebook Vintage Moncton a aussi gagné en popularité en 2014. Près de 8000 internautes suivent cette page qui diffuse des images d’autrefois du Grand Moncton. La page est devenue si populaire qu’un calendrier a été produit.

L’artiste peintre Matt LeBlanc est demeuré tout aussi populaire en 2014. Sa page compte plus de 11 000 abonnés sur Facebook. La page des Niaiseries acadiennes remporte néanmoins la palme. Elle a obtenu plus de 16 180 mentions J’aime en 2014.

Une des pages Facebook les plus visitées en Acadie demeure celle de l’Acadie Nouvelle, qui a attiré 7500 nouveaux amis en 2014, pour porter son total à 22 850.

Le web, ce n’est pas que les médias sociaux. Chad Comeau a lancé un jeu vidéo en 2014 dans le cadre du Congrès mondial acadien. Accessible sur Internet, La vie d’Arcade Comeau est un jeu de rôle qui raconte la vie d’un jeune Acadien qui doit faire des choix quant à sa langue, entre autres.

Flixel, l’application d’un entrepreneur originaire de Dieppe, Philippe LeBlanc, a également connu un franc succès en 2014. Apple lui a octroyé deux importants prix. Elle figure dans la liste des meilleures applications pour Mac en 2014 et a reçu le Design Award.

Beaucoup de choses se sont déroulées dans les médias sociaux en 2014. Il faut dire que c’est lors de cette année qu’une dame de l’Île-du-Prince-Édouard, Élizabeth Gallant, a été secourue grâce à un message Facebook alors qu’elle était prisonnière de sa voiture lors d’un puissant blizzard.

C’est aussi en 2014, peu de temps après la tragédie du 4 juin à Moncton, que le groupe Facebook Newschaser a été dissous par ses administrateurs. Plus de 40 000 abonnés avaient joint le groupe avant qu’il ne soit démantelé.