Elizabeth May courtise les aînés à Fredericton

De passage à Fredericton, mercredi, la chef du Parti vert a fait plusieurs promesses aux aînés du pays. Un arrêt de campagne qui n’est pas sans lien avec les succès récents des verts dans la capitale.

Le Parti vert du Canada propose notamment de garantir un revenu minimal aux aînés en supplémentant la pension de moins bien nantis, de mettre en oeuvre une stratégie nationale des aînés et de créer un programme national d’assurance médicaments.

«Nous sommes un parti avec un engagement profond pour le bien-être de tout le monde. C’est clair qu’il faut mettre en oeuvre une stratégie complète pour les aînés», affirme Elizabeth May en interview téléphonique avec l’Acadie Nouvelle.

Le Parti d’Elizabeth May propose également d’amender la formule de calcul du Transfert fédéral en matière de santé pour que l’âge de la population soit tenu en ligne de compte.

À l’heure actuelle, le transfert augmente de 6 % par année pour toutes les provinces. À compter de 2017, ce transfert aux provinces augmentera au même rythme que le produit intérieur brut par personne, avec une augmentation annuelle minimale de 3 %. Ces changements pénaliseront notamment le Nouveau-Brunswick, qui connaît une très faible croissance économique.

«Il faut recalculer le système (de Transfert fédéral en matière de santé) au complet. Il est important de considérer l’âge de la population», dit-elle.

Cette position devrait plaire au gouvernement du Nouveau-Brunswick et à l’Association médicale canadienne, qui demandent que ce facteur soit ajouté à la formule de calcul de ce transfert fédéral rapportant des centaines de millions $ par année à la province.

Fredericton: une circonscription convoitée par les verts

Elizabeth May est à Fredericton pour la deuxième fois en moins de deux mois. Elle était venue faire un tour dans la capitale à la mi-juillet, quelques jours avant le déclenchement de la campagne électorale.

Si elle porte autant d’attention à ce coin de la province, c’est sans doute en bonne partie parce que son parti y occupe une bonne place sur la scène politique provinciale.

Le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick a réussi à se faire élire à Fredericton en septembre dernier, devenant le premier député vert de l’histoire de la province.

«J’ai vraiment confiance envers le potentiel ici. (…) À Fredericton, notre candidate est forte. C’est une professeure à l’Université Saint-Thomas, Mary Lou Babineau. Elle est aussi très respectée. Elle était aussi candidate du Parti vert lors des élections de 2008. Elle avait fait un très bon travail», dit Elizabeth May.

Elle croit avoir de bonnes chances non seulement dans la circonscription de Fredericton, mais aussi dans celle d’Acadie-Bathurst, où le conteur et chanteur Dominique Breau porte les couleurs des verts.

«Je crois que Fredericton est une bonne circonscription pour nous. Je veux aussi mentionner Dominique Breau, dans Acadie-Bathurst, quelqu’un de bien connu et respecté, fait une campagne forte», dit-elle.