30 jeunes sous 30 ans à surveiller

Comme le veut la tradition, l’Acadie Nouvelle a profité de cette fin d’année pour dresser une liste de 30 Néo-Brunswickois francophones de moins de 30 ans à surveiller. Il ne s’agit pas d’un palmarès ou d’un recensement complet, mais bien d’une cuvée de jeunes exceptionnels qui sont voués à un bel avenir. La voici.

Marlène Boissonnault, hockeyeuse, 18 ans

Cette gardienne de but originaire de Dundee joue avec le Big Red de l’Université Cornell, aux États-Unis. Au début de 2015, elle a aidé l’équipe canadienne à remporter la médaille d’argent aux championnats mondiaux de hockey féminin des moins de 18 ans, à Buffalo.

Jason Godin, maire de Maisonnette, 22 ans

Même s’il a échoué dans sa tentative de se faire élire sous la bannière néo-démocrate dans Acadie-Bathurst lors des dernières élections fédérales, ce jeune politicien reste un leader dans sa région.

Joëlle Martin, DG des Jeux de la francophonie canadienne 2017, 26 ans

Cette jeune leader originaire du Madawaska et ancienne présidente de la FÉÉCUM continue de se démarquer dans la région de Moncton. Son prochain défi; voir à l’organisation des Jeux de la francophonie canadienne 2017, qui auront lieu à Moncton et à Dieppe.

Shannan Power, DG du Salon du livre de la Péninsule acadienne, 23 ans

Cette gestionnaire originaire de la Péninsule acadienne, fraîchement sortie du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, est en poste depuis le début de 2015. Elle a maintenant entre ses mains la destinée de l’un des événements littéraires annuels les plus importants de la province.

Joey Couturier, DG de CFJU-FM, 25 ans

Si la radio des Hauts-Plateaux, dans le Restigouche, a été sauvée d’une mort certaine au cours des derniers mois, c’est en partie grâce à Joey Couturier, embauché afin d’en assurer la direction générale à temps plein. Un jeune dynamique et qui a sa région à cœur.

Émilie Landry, auteure-compositrice-interprète, 20 ans

Lauréate du Prix interprète et d’autres prix lors du Gala de la chanson de Caraquet cet été, Émilie Landry fait son petit bout de chemin dans le monde de la musique. Elle étudie présentement son art au Québec.

Mathieu Boudreau, auteur-compositeur-interprète, 21 ans

Lors de la 47e édition du Gala de la chanson de Caraquet, en juillet dernier, Mathieu Boudreau est parti du Carrefour de la mer avec en main trois prix, dont le plus prestigieux, soit celui remis au meilleur auteur-compositeur-interprète. Au début de 2016, il passera quelques jours en studio dans le Sud-Est avec un réalisateur québécois chevronné.

Maude Cyr-Deschênes, comédienne et chanteuse, 16 ans

Cette artiste originaire de Saint-Jacques a déjà plusieurs années derrière la ceinture malgré son jeune âge. En 2015, elle a été couverte de prix lors de son passage au festival Le Tremplin de Dégelis, au Québec.

Émélie Gagnon, bénévole et leader étudiante, 17 ans

Cette finissante de Grand-Sault sort du lot. Elle est à l’origine du projet Semer la joie, qui vise à fournir des légumes frais produits en serre à des familles dans le besoin. Elle a aussi participé à la mise en place d’une alliance gais-hétéros à son école secondaire.

Kevin Lavoie, athlète, 28 ans

Cet athlète originaire Saint-Joseph-de-Madawaska et demeurant aujourd’hui au Québec s’est démarqué en 2015 en devenant champion mondial de courses à obstacles Spartan dans sa catégorie. L’année 2016 s’annonce riche en succès pour lui.

Jonathan Roy, poète, 29 ans

Ce poète de Caraquet s’est taillé une place de choix dans la scène culturelle au cours des dernières années, entre autres grâce à son recueil «Apprendre à tomber». Jonathan Roy, qui est aussi le coordonnateur du Festival acadien de poésie, devient peu à peu un rouage important de la scène culturelle de sa région.

Geneviève Lalonde, athlète, 24 ans

Geneviève Lalonde a les yeux rivés sur les Jeux olympiques de Rio. Il s’agit d’un objectif tout à fait atteignable pour cette coureuse originaire de Moncton qui a fait du 3000 mètres steeple sa spécialité. Certains vont jusqu’à dire qu’elle est la meilleure athlète féminine acadienne de l’histoire.

Simon LeBlanc, auteur-compositeur-interprète, 23 ans

Simon LeBlanc, alias Simon Daniel, a frappé un grand coup en 2015 en lançant son premier minialbum, intitulé «Jaune». Il a l’attention de la communauté culturelle et il semble se diriger dans la bonne direction. Un jeune artiste à surveiller de près.

Claudie Landry, artiste visuelle, 22 ans

Cette diplômée de l’Université de Moncton, originaire de Shediac, s’est démarquée en 2015 en participant à une exposition nationale à Montréal. Elle œuvre dans l’estampe, dans le dessin et dans la peinture. Une nouvelle venue à ne pas perdre de vue.

Joannie Thomas, comédienne et auteure

Cette diplômée du programme d’art dramatique de l’Université de Moncton trime dur. En plus d’être comédienne, ce qui l’a menée à collaborer à divers projets au cours des dernières années, elle est aussi auteure. Son travail n’est pas passé inaperçu, puisqu’elle a remporté plus d’un prix. Elle est aussi la cofondatrice du Théâtre du livre ouvert.

Guillaume Légère, entrepreneur, 18 ans

Alors qu’il était en 12e année, en mai 2015, ce jeune entrepreneur de Caraquet a soulevé une vive controverse en faisant la promotion d’un projet de ferme porcine. Il s’est même présenté devant le conseil municipal pour défendre sa cause. Il étudie aujourd’hui son métier au Québec.

Chad Comeau, concepteur de jeux vidéos, 24 ans

Après avoir lancé le premier jeu vidéo acadien de l’histoire, «La vie d’Arcade», en 2014, Chad Comeau est revenu à la charge avec «Fring Frang» en 2015. Cette œuvre porte sur le Frenchy’s de Meteghan, en Nouvelle-Écosse.

Le groupe musical Cy

Jacques Blinn, 23 ans

Jacques Boudreau, 23 ans

Guyaume Boulianne 24 ans

Eric Dow, 23 ans

Ce groupe musical se fait connaître de plus en plus depuis sa formation, en 2013. Composé de trois guitaristes et d’un chanteur, Éric Dow, Cy maîtrise les harmonies et la valse des cordes. Il s’agit de l’une des formations de la relève qui a le plus de potentiel.

Michèle Josée Arsenault, auteure, 17 ans

Cette adolescente de Cap-Pelé a vécu tout un choc, en 2013, lorsque son frère aîné est décédé dans un accident de voiture. Elle a décidé de canaliser son deuil, de sortir sa plume et d’écrire. Le livre 17 ans à jamais est né de cette démarche en 2015.

Valérie Gionet, auteure-compositrice-interprète, 17 ans

Grande gagnante de la catégorie solo de l’édition 2015 des Accros de la chanson, Valérie Gionet est vouée à un bel avenir. Cette finissante de l’école Louis-Mailloux, à Caraquet, marche dans les traces d’artistes qui ont connu une progression fulgurante après avoir été couronnés aux Accros, dont Caroline Savoie et Jean-Marc Couture.

Stéphan Bénard, animateur de radio, 26 ans

Ce jeune animateur originaire du Manitoba a rapidement fait sa marque dans les radios francophones peu après son arrivée dans le Grand Moncton. Après un passage à CKUM FM, la radio étudiante de l’Université de Moncton, il anime maintenant l’émission matinale quotidienne à l’antenne de CFBO FM.

Alexis Couture, avocat, 24 ans

Ce jeune avocat, que l’on a vu œuvrer dans divers organismes au cours des dernières années, n’est jamais bien loin de l’action au sein de la société civile. Récemment, il a mis l’épaule à la roue afin de tenter de dénouer l’impasse à la SANB. Il travaille actuellement dans l’un des grands cabinets de Moncton, Stewart McKelvey.

Lisa LeBlanc, auteure-compositrice-interprète, 25 ans

Lisa LeBlanc fait maintenant partie des meubles sur la scène culturelle acadienne. Après le succès monstre de son premier album, salué par la critique et adopté par le public, on ne peut faire autrement qu’attendre la suite avec impatience.

Caroline Savoie, auteure-compositrice-interprète, 21 ans

Après avoir fait un tabac en France à l’émission The Voice, Caroline Savoie a poursuivi sa progression en 2015. Elle a entre autres remporté le Festival international de la chanson de Granby en août dernier. Une vraie perle.

Marie-Pier Arsenault, hockeyeuse, 25 ans

Si les Aigles bleues de l’Université de Moncton peuvent se féliciter de bien se débrouiller cette saison, c’est un peu grâce à leur capitaine, Marie-Pier Arsenault. Cette hockeyeuse originaire du Québec espère terminer son parcours universitaire avec un championnat.

Joey Robin Haché, auteur-compositeur-interprète, 27 ans

Ce jeune artiste a pris son temps avant de se tailler une place dans la scène culturelle néo-brunswickoise. Mais quand il l’a fait, en 2014 avec son album «Repaver l’âme», il l’a fait en grand. Un créateur à suivre et surtout à écouter.

Shayne Dobson, athlète, 24 ans

Rien n’arrête cet athlète atteint de paralysie cérébrale. Ce spécialiste du 1500 mètres progresse rapidement, tellement qu’il a battu des records en 2015. Il pourrait très bien représenter son pays aux Jeux paralympiques de Rio, en 2016.