Un budget sans hausse de taxes à Atholville

La municipalité d’Atholville a approuvé, lundi, son budget de fonctionnement pour l’année 2017, un budget qui ne comprend aucune hausse au chapitre du taux de taxation foncière pour les trois secteurs du village (Atholville, Saint-Arthur et Val-d’Amour).

Le budget consacré aux opérations pour l’année en cours s’élève à 3 530 960$, en hausse de 4% comparativement à l’année précédente. Cette hausse est due, en bonne partie, à l’augmentation des mises en chantier résidentielles dans les deux anciens DSL. À noter que l’assiette fiscale de la municipalité a également grimpé de 4,5 millions $.

«On est très heureux de pouvoir maintenir le taux foncier. L’an dernier, il avait augmenté pour les deux régions regroupées (Saint-Arthur et Val-d’Amour), mais c’était déjà prévu dans les plans initiaux du regroupement», indique le maire, Michel Soucy.

Le maintien du taux foncier survient malgré une augmentation des coûts pour les services de policiers ainsi que l’ajout d’une enveloppe budgétaire prévue pour l’embauche d’un directeur de développement communautaire.

«L’exercice a été difficile, mais un peu moins pénible par contre que lors des dernières années. Les gens autour de la table ont fait preuve de rigueur afin de contenir les dépenses et gérer sainement les finances de la municipalité. On est vraiment contents d’avoir pu offrir un congé de hausse de taxe à nos citoyens sans compromettre pour autant la qualité de vie de la municipalité, les services, ainsi que nos aspirations en matière de développement», ajoute le maire.

Les citoyens devront par ailleurs composer avec une augmentation de leur facture d’eau et d’égout de l’ordre de 2 %.