Neige et verglas pour souligner l’arrivée du printemps

Les résidents du Nouveau-Brunswick devront patienter avant de célébrer l’arrivée du printemps.

Une dépression en provenance de la côte est américaine apportera sur l’ensemble de la province un mélange de faible neige, de grésil et de pluie verglaçante, selon Environnement Canada.

Loin des conditions printanières souhaitées par tous, des précipitations associées à ce système commenceront à tomber sur les secteurs les plus au sud du Nouveau-Brunswick tôt lundi matin sous forme d’un mélange de faible neige, de grésil et de pluie verglaçante.

Environnement Canada prévoit que ces précipitations vont se changer en pluie plus tard en matinée lorsque les températures grimperont légèrement au-dessus du point de congélation.

«Cette dépression va remonter très lentement pour toucher le nord de la province un peu plus tard lundi, c’est surtout à ce moment qu’on va sentir un impact», a expliqué la météorologue Catherine Vallières.

Environnement Canada estime que les températures baisseront plus tard dans la journée de lundi alors que la zone de précipitations continuera à avancer vers le nord pour faire place à une période prolongée de pluie verglaçante qui pourrait avoir lieu de lundi soir jusqu’à mardi matin.

Environnement Canada a émis dimanche matin un bulletin météorologique spécial en vigueur pour toutes les régions de la province, bulletin qui pourrait fort bien être transformé en avertissement de pluie verglaçante.

Cette dépression fera place mercredi à un anticyclone qui sera accompagné de températures dignes de l’hiver.

Au nord-ouest du Nouveau-Brunswick, le maximum prévu mercredi par Environnement Canada se situe à -11°C, soit 13°C en dessous des normales saisonnières.

Les températures chuteront également de plusieurs degrés dans la Péninsule acadienne et au sud de la province, alors que des maximums respectifs d’à peine -8°C et -5°C sont attendus.

Selon les prévisions des météorologues de MétéoMédia, il appert que le mois de mars est en voie de devenir plus froid que la moyenne des températures de décembre, janvier et février.