Une application mobile pour le transport en commun

Fatigué de chercher de la monnaie pour prendre l’autobus? Une application pour téléphone intelligent devrait simplifier la vie des clients de Codiac Transpo, dans le Grand Moncton.

Développée par Hot Spot Technologies, l’application Hot Spot Transit offrira aux passagers des autobus publics la possibilité de payer au moyen de leur téléphone cellulaire. Elle permettra aussi de consulter les horaires des différentes lignes, de planifier un itinéraire et surtout de connaître l’emplacement des autobus en temps réel.

Depuis 2014, l’entreprise basée à Fredericton gère une plateforme de paiement mobile qui permet aux automobilistes de payer leur stationnement au centre-ville de Moncton ou d’y ajouter du temps.

La nouvelle application fonctionnera sur le même mode: les utilisateurs doivent se créer un compte et les paiements mobiles se feront au moyen d’une carte de crédit enregistrée. En entrant à bord de l’autobus, la personne devra simplement présenter son téléphone au chauffeur.

Le conseil municipal de Moncton a approuvé lundi le projet pilote qui durera 12 mois. La municipalité n’engagera aucune dépense dans l’opération. L’entreprise financera son projet en vendant son application au prix de deux dollars par mois.

Codiac Transpo offrira un trajet gratuit aux 300 premiers résidents qui téléchargeront Hot Spot Transit. L’application sera mise en service avant l’été et pourra également être accessible aux utilisateurs du réseau de transport en commun de Fredericton et Saint-Jean.

«C’est plus pratique que de chercher à avoir la monnaie. En payant, les gens ont aussi accès à l’application pour le stationnement automobile. Ça va nous aider à attirer les jeunes, les étudiants que l’on cible particulièrement», s’enthousiasme Angela Allain, gestionnaire principale de Codiac Transpo.

L’application sera d’ailleurs un moyen pour Codiac Transpo de collecter des données sur l’utilisation du service de transport en commun.

«Les informations personnelles seront protégées, mais ça va nous donner une meilleure idée des habitudes de déplacement et nous aider à adapter les trajets pour mieux répondre aux besoins», précise Angela Allain.

Les usagers de Codiac Transpo pourront bientôt géolocaliser l’autobus qu’ils attendent. – Gracieuseté