Le 32e Salon du livre d’Edmundston débute jeudi

Le 32e Salon du livre d’Edmundston prend son envol, jeudi, à la polyvalente la Cité des Jeunes. Il se terminera dimanche.

Ce sont 119 auteurs qui viendront rencontrer les lecteurs néo-brunswickois. Parmi ceux du secteur artistique, on retrouvera l’auteur-compositeur country, Paul Daraîche, l’animatrice Pénélope McQuade, le comédien Hugo Dubé ainsi que l’ex-footballeur, animateur et chroniqueur, Étienne Boulay.

Les auteurs de la région, Myriam Lebouthillier, Serge Patrice Thibodeau, Gracia Couturier, Sébastien Bérubé, Normand Verret et Donald Violette seront également présents.

Les maisons d’édition seront réparties en 59 stands, et ce, autant à l’intérieur des gymnases que dans les corridors de la polyvalente.

Les auteurs invités prononceront un total de 23 conférences (dont cinq dans les bibliothèques publiques régionales) et participeront à 32 causeries, 17 animations jeunesse, six tables rondes et quatre lancements.

En partenariat avec le District scolaire francophone du Nord-Ouest, 105 ateliers seront aussi présentés dans les écoles.

Des incontournables comme le Déjeuner littéraire, la Soirée de filles et la Veillée littéraire seront aussi de retour.

Le Réseau santé Mieux-être Nord-Ouest accueillera des élèves de la région qui proposeront des stands informatifs aux visiteurs.

Samedi, la Journée mondiale du livre (21 avril) sera soulignée par les Éditions Bouton d’or d’Acadie avec une envolée d’avions de papier, à 11h, dans l’enceinte du Salon.

«Nous estimons que notre programmation offre des activités pour tous les goûts. Il est important pour nous d’inclure tous les groupes d’âge à notre événement. Nous sommes là depuis 32 ans et nous voulons y demeurer encore longtemps», a souligné le président D’Amours.

Environ 15 000 personnes participent au Salon du livre d’Edmundston, et ce, en se rendant directement sur place ou sur les lieux d’une activité avec les auteurs.

Le public aura l’occasion de lire dans la rue dans le cadre du 32e Salon du livre d’Edmundston.

Une ville qui s’écrit

Un circuit littéraire sera mis sur pied. Intitulé Une ville qui s’écrit, il est une initiative de l’artiste multidisciplinaire, Sébastien Bérubé.

Les deux premières oeuvres qui seront installées en permanence dans la communauté seront dévoilées lors de l’ouverture de l’événement, jeudi.

«Il est important de continuer à innover. Nous ne pouvions laisser passer cette proposition. L’idée est de créer un circuit où les gens pourront se rendre d’un endroit à l’autre pour lire le texte d’un auteur régional. C’est une façon d’exposer l’art aux yeux de tous à longueur d’année», a expliqué le président du Salon du livre d’Edmundston, Jean-Claude D’Amours.

La Ville d’Edmundston, le Secrétariat à la Jeunesse d’Edmundston ainsi que l’Office du tourisme Edmundston-Madawaska sont partenaires du projet.