Les pêcheurs de homards se préparent

Dans la Péninsule acadienne, la reprise de la vie sur les quais compte parmi les signes annonçant le début du printemps. Après un long hiver, les pêcheurs de homard se préparent tranquillement à reprendre la mer.

Selon un avis de Pêches et Océans Canada, la pêche dans la zone 23, qui couvre la région allant de Dalhousie à Pointe-Sapin, sera ouverte du 30 avril au 30 juin.

Mercredi matin à Anse-Bleue, près de Maisonnette, seulement quelques bateaux de pêche avaient été mis à l’eau. Éric Landry, un pêcheur de homard de l’endroit, se prépare pour la saison à venir. Plusieurs rangées de casiers ont été empilées dans l’entrée de sa cour.

«Le bateau n’a pas encore été mis à l’eau. Je suis en train de travailler là-dessus. On est en train de se préparer. Il a fait un peu froid dernièrement, donc nous avons pris un peu de retard sur nos affaires, mais on va y arriver. Je voudrais pouvoir mettre mon bateau à l’eau d’ici le début de la semaine prochaine», explique-t-il.

Éric Landry a bien hâte de commencer à pêcher.

«C’est le meilleur temps de l’année. La vie reprend. C’est sûr que ça ne marche pas toujours comme on le voudrait. Parfois la météo fait des siennes ou il y a des petits pépins qui font qu’on dort un peu moins bien la nuit, mais on règle nos affaires et on continue.»
Ailleurs dans la Péninsule acadienne, Réjean Comeau, de Val-Comeau, est également absorbé par les préparatifs.

«Mon bateau n’est pas encore à l’eau, mais ça va se faire cette semaine. La glace est partie. (…) On a toujours hâte de commencer», dit le président du local 01 de l’Union des pêcheurs des Maritimes (Grande-Anse à Tabusintac).

Même si la saison n’est pas encore commencée, les premiers indices semblent indiquer que le prix sera favorable aux pêcheurs.

«Je suis allé au Boston Seafood Show récemment. J’ai rencontré beaucoup de gens. On nous dit que la demande est là. Le dollar est en notre faveur et les gens de l’industrie parlent d’un prix plus élevé, mais tout dépend du marché. Il y a beaucoup de facteurs qui influencent le prix.»

L’an dernier, durant la première semaine de pêche dans la zone 23, le prix du homard market (carapace de 81 mm ou plus) s’élevait à 5.50$ la livre.