Des records de temps froid fracassés mercredi

Quelques records de temps froid ont été fracassés ou égalés tôt mercredi à différents endroits du Nouveau-Brunswick.

À Saint-Jean, un record remontant à presque 100 ans a été battu en début de journée, alors que le mercure indiquait -7°C au lever du soleil.

Le record précédent, -5,6°C, avait été établi le 19 avril 1925.

Un record de temps froid a également été fracassé à Moncton, où le mercure a chuté à -7,7°C tôt mercredi, abaissant la marque de -7,2°C enregistrée en 1961.

La température la plus froide a toutefois été enregistrée au Nouveau-Brunswick par Environnement Canada en début de nuit à Tracadie, où le mercure indiquait -8°C.

Un même mercure indiquant -8°C avait été enregistré le 19 avril 1991.

Selon Environnement Canada et MetéoMédia, il faudra patienter jusqu’à dimanche avant de voir un réchauffement significatif des températures et avoir droit à un mercure digne du printemps.

Partout en province, le mercure devrait de fait osciller entre 9°C et 16°C au cours de la semaine prochaine, tout en se maintenant au-dessus du point de congélation la nuit.

Il appert toutefois que Dame nature pourrait à nouveau réserver de mauvaises surprises aux Néo-Brunswickois, alors que MétéoMédia et Environnement Canada estiment qu’il y a des probabilités de voir tomber quelques centimètres de neige au cours des prochains jours.

«Il est un peu trop tôt pour écarter tout risque de neige, il n’est pas impossible de voir de la neige en mai», prévient Claude Côté, météorologue à Environnement Canada.

Vérification faite, les livres d’histoire d’Environnement Canada racontent qu’il est tombé à Moncton 1,3 cm de neige le 2 juin 1930.

Il s’agirait de la date la plus tardive où de la neige a été observée au Nouveau-Brunswick.