Léger répit à la pompe

Les conducteurs du Nouveau-Brunswick ont eu un léger répit à la pompe cette semaine. Après trois hausses consécutives, le prix de l’essence ordinaire libre-service a baissé de 1,2 cent le litre pendant la nuit de mercredi à jeudi.

Le prix maximum du litre de sans-plomb a atteint 115,3 cents le litre, jeudi à 0h01. C’est à cette heure que la Commission de l’énergie et des services publics du Nouveau-Brunswick établit chaque semaine de nouveaux prix des produits pétroliers dans la province.

La semaine dernière, le prix maximum avait atteint à 116,5 cents le litre. Il s’agissait du niveau le plus élevé en près de quatre mois.

Le prix maximum du diesel à ultra faible teneur en soufre est passé à 124,3 cents le litre, ce qui représente une hausse de 1 cent par rapport à la semaine dernière.

Le prix du mazout a également subi une hausse, passant de 106,9 à 108 cents le litre, alors que le prix du propane a haussé de 102 à 104 cents le litre.

Le prix moyen de l’essence au Nouveau-Brunswick jeudi après-midi, selon Gasbuddy, était de 112,5 cents le litre. C’est presque quatre cents de moins que la moyenne nationale de 116,6 cents le litre.

Les prix les plus élevés sont à Terre-Neuve-et-Labrador (136,5 cents le litre en moyenne) et en Colombie-Britannique (126,5 cents le litre). Les prix les plus bas sont en Saskatchewan (103 cents le litre) et au Manitoba (104,2 cents le litre).