Un documentaire sur le homard présenté en France

MONCTON – Le documentaire Homarus Americanus de Marie Cadieux voyagera de Dieppe en Acadie jusqu’au Festival international de films Pêcheurs du monde, à Lorient, en France.

Dans ce documentaire, la cinéaste de Moncton dresse un portrait exhaustif du homard, de la pêche à sa mise en marché, en passant par la recherche scientifique et la façon dont ce fin crustacé influence nos vies. Pour Marie Cadieux et le producteur de Bellefeuille Production, il est important d’organiser une première publique de ce film en Acadie, avant d’aller le présenter en France. La cinéaste rappelle que le homard, qui est pêché dans les Provinces maritimes depuis plus d’un siècle, a une longue histoire liée à l’économie des Acadiens et il se trouve au cœur des communautés côtières.

«D’une certaine façon, pour beaucoup de gens, ça fait partie de leur vie. C’est une nourriture qu’on aime, de fête, mais c’est beaucoup plus que ça, c’est un aspect important de l’économie de l’Atlantique et ça fait partie un peu de notre symbolique et de notre subconscient», a déclaré en entrevue Marie Cadieux.

En réalisant son film, la cinéaste a découvert un animal fascinant, estime-t-elle. Même si au départ c’est le producteur Jean-Claude Bellefeuille qui l’a approchée pour faire ce film, Marie Cadieux s’est passionnée pour le sujet. Celle qui est née le 22 août en pleine saison de la pêche au homard dans le sud-est du Nouveau-Brunswick associe depuis longtemps son anniversaire à ce crustacé tant prisé dans le monde. Son film aborde plusieurs aspects de l’univers de ce fruit de la mer, notamment la recherche, l’histoire, l’écologie, la pêche, la transformation, les innovations, le marché et même la vie sexuelle du homard, qui n’est pas banale du tout.

«Comme c’est une pêche qui a quand même de l’âge et qui est uniquement côtière, il y a vraiment un échange entre science et pêche», a indiqué Marie Cadieux, qui est allée tourner dans les régions du nord-est et du sud-est du Nouveau-Brunswick, ainsi qu’à Baie-Sainte-Marie.

Marie Cadieux est enthousiaste et se dit flattée à l’idée que le film figure à la sélection officielle du Festival Pêcheurs du monde, à Lorient. Ce festival organise aussi des discussions sur divers enjeux.

«J’y vais pour les quatre jours parce que je veux suivre les discussions, d’autant plus que mon prochain film parle spécifiquement du métier de pêcheur», a ajouté Marie Cadieux, qui termine actuellement le montage d’un documentaire sur la fondation de l’Union des pêcheurs des Maritimes.

Des films de plusieurs pays sont présentés à ce festival, qui s’étend du 22 au 25 mars. Homarus Americanus clôturera le festival.

Homarus Americanus est présenté vendredi, à 19 h 30, au Centre des arts et de la culture de Dieppe, dans le cadre de la série Zone Doc de Film Zone. La première était initialement prévue au Festival international du cinéma francophone en Acadie en novembre dernier, mais en raison du mauvais temps, elle avait été annulée. Il s’agit du sixième documentaire réalisé par Marie Cadieux.