Le chanteur country Laurie LeBlanc est la sensation de l’heure au Québec

La vie se bouscule pour le chanteur country Laurie LeBlanc qui est la nouvelle sensation de l’heure au Québec cette semaine. Cette vague de popularité soudaine dépasse ses rêves les plus fous.

Après l’annonce des nominations au Gala country, une de ses chansons a atteint le sommet des ventes francophones au Canada. Par la suite, les demandes de spectacles et d’entrevues des médias se sont multipliées, tellement que l’équipe du chanteur de Bouctouche ne sait plus où donner de la tête depuis mercredi.

Celui qui domine les nominations au Gala country avec cinq mentions est presque partout. Les réseaux sociaux se sont enflammés. Il a même eu droit à un article dans le journal La Presse dans lequel on souligne que le chanteur connaît une semaine florissante. C’est une première pour le chanteur acadien.

En entrevue plus tôt cette semaine, il a indiqué qu’il espérait que le Gala country qui se tiendra à Montréal le 19 novembre lui offre une visibilité au Québec. Il semble que son souhait se soit réalisé.

Tout a commencé à l’émission matinale de Paul Arcand Puisqu’il faut se lever, sur les ondes du 98,5 FM Montréal. Un extrait de sa pièce Moi-itou Mojito, en lice pour la chanson de l’année au Gala country, a été diffusée dans le cadre d’un reportage sur les nominations.

L’animateur a tellement aimé l’extrait aux airs du sud qu’on l’a fait rejouer à quelques reprises. Dans les heures qui ont suivi, la chanson s’est hissée au premier rang du palmarès des chansons francophones les plus vendues sur iTunes Canada.

Cette ascension phénoménale a pris le chanteur un peu par surprise.

«Je ne sais pas quoi dire… Je suis dépassé par l’ampleur des événements. Même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais jamais pensé faire un numéro un des ventes au Canada. C’est incroyable… mais j’aime ça!», a exprimé Laurie LeBlanc.

Si très peu de spectacles de l’artiste country sont prévus au Québec cet été, il y a des chances que ça change rapidement au cours des prochains mois. Un producteur l’aurait même approché pour réaliser une compilation. Les portes du marché québécois s’ouvrent pour le chanteur.

Une nouvelle qui fait sourire l’artiste.

«Mon agent est en train d’avoir des appels pour toutes sortes de possibilités de spectacle à Montréal. Il me dit qu’ils vont peut-être tourner un petit quelque chose sur l’émission Tout le monde en parle, à Radio-Canada dimanche. C’est un buzz qui est intéressant. Je suis pas mal chanceux et fier de ça. On ne peut pas demander mieux. Ça sauve des semaines et des mois de travail. Nous voulons tirer avantage du buzz», a-t-il poursuivi.

Plusieurs projets se dessinent pour Laurie LeBlanc, dont une tournée des radios au Québec en mai et un grand spectacle avec plusieurs artistes à Montréal cet été.

L’auteur-compositeur-interprète raconte qu’il a composé la chanson Moi-itou Mojito sur un bateau de croisière entre New York et les Bahamas, où il a offert des spectacles.

«On était en train de boire un verre sur la croisière et c’est de là que la toune est partie.»

Laurie LeBlanc a récolté quatre nominations pour sa musique au Gala country et une mention comme diffuseur de spectacle.