Le charme de Michel Louvain continue d’enflammer le public [VIDÉO]

L’histoire d’amour entre Michel Louvain et son public ne semble pas s’essouffler. Le célèbre chanteur au coeur tendre a conquis la foule à Moncton, jeudi soir.

Michel Louvain s’est arrêté au Théâtre Capitol à Moncton dans le cadre de sa tournée 60 ans avec vous, 60 ans de bonheur. Les quelque 600 spectateurs l’ont acclamé dès son arrivée sur la scène.

Pour son seul arrêt au Nouveau-Brunswick, le chanteur de charme a offert un tour de chant de plus de deux heures qui a traversé à la fois les pièces de son nouvel album Gentleman Crooner et ses grands succès, dont l’incontournable Dame en bleu, au grand bonheur de la foule.

Avec des clins d’oeil à Charles Trenet, à ses idoles Charles Aznavour et Elvis Presley et au répertoire des crooners américains des années 1950 et 1960, celui qui chante l’amour depuis six décennies continue de faire tourner les têtes. Il n’a pas déçu le public qui l’a salué par de multiples applaudissements. Cet éternel passionné de la scène qui soufflera ses 80 chandelles en 2017 était entouré de cinq musiciens et de deux choristes.

«Soixante ans plus tard nous voilà réunis de nouveau et je vous remercie d’être là. C’est une belle histoire d’amour. Je vous ai préparé un tour de chant qui j’espère vous plaira. Vous êtes pas trop pressés, j’espère, parce que j’ai le goût de chanter et vous ne serez pas sortis d’ici avant 10h», a souligné le chanteur qui a toujours eu beaucoup de respect pour son public. Il confie que c’est l’amour de son public qui le tient en forme.

L’auditoire composé de beaucoup de femmes est tombé sous le charme.

«J’ai grandi avec Michel Louvain. Je suis de Montréal et je suis allée le voir partout même si je n’avais pas toujours l’âge d’entrer dans les cabarets. Ça m’est arrivé de chanter dans les cabarets dans les années 1970 la même soirée que lui. Évidemment c’était lui la vedette. C’est un type charmant. Quand il a commencé, il avait 17 ans et moi j’en avais 14. Il était tellement beau qu’on était toutes amoureuses de Michel Louvain», a raconté Lise Ford qui a adoré le spectacle.

«C’était formidable et ça m’a rappelé beaucoup de souvenirs», a exprimé la spectatrice qui demeure maintenant à Moncton.

Le chanteur a convié le public à un voyage dans le temps en reprenant certaines chansons qui datent du début de sa carrière en commençant par Buenas noches mi amor et celles aux prénoms tels que Louise, Lison, Sylvie, etc, à l’époque où les jeunes filles s’époumonaient autour de lui.

Avec des étincelles dans les yeux, il ne manque pas d’humour et d’énergie, osant même quelques pas de danse. Le chanteur infatigable était visiblement en grande forme.

«De voir qu’à cet âge-là, il a conservé sa voix intacte et autant d’énergie, c’est magnifique!», s’est exclamée une spectatrice Maryse Jacob qui suit le parcours du chanteur depuis les années 1960.

Après le spectacle, la foule s’est entassée dans le lobby du Théâtre Capitol afin de rencontrer le chanteur pour des séances de photo. D’une grande générosité, Michel Louvain a signé plusieurs autographes. Marie-Berthe Bourque qui l’a vu trois fois en spectacle a été émerveillée.

«C’était vraiment bien, ce sont de belles chansons d’amour qui touchent le coeur. Il est beau à voir», a-t-elle mentionné.

À quelques reprises pendant la soirée, la salle s’est transformée en immense chorale afin d’accompagner le chanteur dans ses succès souvenirs. À la fin, le chanteur qui a été salué par une vibrante ovation a eu droit à un rappel.