De auteurs de renom au Festival Frye

L’équipe du Festival Frye à Moncton a dévoilé une partie de la sélection des auteurs invités à son prochain rendez-vous du 22 au 29 avril. Treize écrivains sont déjà confirmés, dont les romanciers Yves Beauchemin, Nathalie Petrowski, Christiane St-Pierre et le poète Jean-Paul Daoust.

D’ici au dévoilement de la programmation, le 21 mars, les responsables du seul festival littéraire bilingue en Atlantique annonceront deux nouveaux auteurs invités chaque semaine. La directrice générale Danielle LeBlanc souligne que le festival s’annonce riche en activités et en découvertes littéraires avec une trentaine d’auteurs de l’Acadie, du Québec, de l’Ontario, des États-Unis, de la France et de l’Irlande.

«Nous avons un comité de programmation qui travaille très fort à créer une pléiade d’auteurs qui est représentative des différentes régions du Canada, des différentes voix de la littérature canadienne et qui reflète les plus grandes plumes de la littérature contemporaine. On cherche principalement des auteurs qui ont publié dans la dernière année et dont les livres ont été reconnus par la critique ou primés. Notre objectif est de créer des occasions pour les lecteurs d’interagir avec ces auteurs-là», a déclaré Mme LeBlanc.

Parmi les écrivains francophones, on retrouve la chroniqueuse et romancière Nathalie Petrowski qui participera pour la première fois au Festival Frye. Elle présente son roman Un été à NDG (No Damn Good) paru chez Boréal en 2016. Figure marquante de la scène littéraire francophone, Yves Beauchemin sera de la distribution du festival. Bien connu pour son célèbre livre Le matou, l’écrivain québécois débarquera à Moncton avec son plus récent roman Les empocheurs qui porte sur la corruption. Celui qui a déjà participé à des salons du livre au Nouveau-Brunswick, en sera à sa première présence au Festival Frye.

De l’Acadie, Christiane St-Pierre qui a fait paraître son roman policier atypique L’Assassin avait toujours faim et Marie Cadieux qui a publié un roman jeunesse Histoire de Galet figurent parmi les auteurs invités. L’écrivaine de Montréal d’origine acadienne, Annie-Claude Thériault, qui a offert un deuxième roman en 2016, Les filles de l’Allemand, très remarqué par la critique, participera aussi au festival.

Poète en résidence à l’émission de radio Plus on est de fous, plus on lit, Jean-Paul Daoust qui n’a plus besoin de présentation en Acadie sera de retour au Festival Frye. Le poète flamboyant prendra part à quelques activités, dont le Frye Jam. Le festival pourra compter aussi sur la présence de la comédienne Viola Léger qui profitera du Festival pour lancer un récit aux Éditions Perce-Neige.

Deux nouvelles activités avec la romancière de la série à succès, Outlander, Diana Gabaldon se sont ajoutées à la programmation. Depuis l’annonce de sa venue, les billets pour sa conférence au Théâtre Capitol le 29 avril, se sont envolés rapidement. L’événement affiche déjà complet. L’auteure américaine offrira aussi un entretien littéraire à l’Hôtel Delta Beauséjour le 30 avril à 13h, en plus d’effectuer une lecture lors de la Soirée Frye, le 28 avril.

Par ailleurs, la grande finale du Prix des jeunes lecteurs Frye Académie se tiendra le samedi 18 février à la Bibliothèque publique de Dieppe. L’auteur du livre primé sera invité à prendre part au festival. Les débats qui débutent à 10h30 sont ouverts au public.

Toute la programmation du Festival Frye sera dévoilée le 21 mars dans le cadre d’un 5 à 7. Les Éditions Perce-Neige lanceront deux nouveautés littéraires à cette occasion, soit les œuvres de Mario Thériault et de Serge Patrice Thibodeau.