Agrofun: de la ferme à nos frigos (Vidéo)

Première du genre en Acadie, la nouvelle série jeunesse Agrofun, tournée au Nouveau-Brunswick, jette un regard sur l’agriculture et la production locale, tout en permettant aux enfants de devenir fermier d’un jour.

Réalisée par Joël Robichaud et Maurice André Aubin, cette nouvelle série de 13 épisodes destinée aux enfants âgés de 7 à 11 ans a été tournée dans 11 localités du sud-est de la province, de Richibucto à Memramcook en passant par Saint-Antoine, Cocagne, Dieppe, Rogersville et Moncton. Chaque épisode aborde un sujet différent en lien avec l’agriculture. Les enfants et l’animateur Patrick Thibeault vont à la rencontre des producteurs de leur région.

Une scène de la série Agrofun tournée sur une ferme de petits fruits à Memramcook. – Gracieuseté: Mozus productions.

La série a été lancée lundi à l’École Amirault à Dieppe dans le cadre de la Semaine provinciale de la fierté française devant plus de 400 élèves. Ceux-ci ont applaudi avec enthousiasme l’épisode qu’ils ont visionné. Traitant de la culture des petits fruits dans la vallée de Memramcook, l’épisode met en vedette six élèves de l’école Amirault. Pour choisir les jeunes participants, les producteurs ont effectué plusieurs auditions. À l’issue de la projection, deux participantes, Ophélie Chiasson et Elise Ould-Kaci, rayonnaient.

«Un jour, je veux être actrice et suivre les traces de mon père Samuel Chiasson. J’en rêvais même la nuit de faire partie de cette émission alors quand mon père m’a annoncé ça, j’étais toute contente. La journée du tournage, on est parti de l’école en fourgonnette et quand on est arrivé à la ferme, c’était tellement beau. On pouvait voir les champs à perte de vue avec la rivière en arrière», a exprimé Ophélie Chiasson, âgée de 11 ans.

Ophélie Chiasson et Elise Ould-Kaci ont participé à la série télévisée Agrofun. – Acadie Nouvelle: Sylvie Mousseau

Tout au long de cet épisode tourné sur la ferme Les petits fruits de Pré-d’en-Haut, les jeunes se familiarisent avec les rudiments du métier de producteur de fruits, tout en s’amusant. Ils participent aux travaux de la ferme comme la culture, l’autocueillette et l’accueil. Même si tous ne sont pas destinés à devenir fermiers, il reste que cette série leur permet d’en apprendre davantage sur l’origine de la nourriture qui se retrouve dans leur assiette. En voyant l’émission, Elise Ould-Kaci a été agréablement surprise.

«Quand j’ai vu l’émission, je me suis rendu compte qu’on a vraiment passé une bonne journée et qu’on a eu du fun», a commenté la jeune fille âgée de 10 ans.

Cette idée est née à la suite de la série documentaire Agrofolie sur la quête de Patrick Thibeault vers l’autosuffisance alimentaire, également produite par Mozus productions. Rares sont les séries télévisées jeunesse sur l’agriculture et l’alimentation.

«Il y avait quelques productions de la France, mais l’approche est parfois trop enfantine. Nous avons combiné notre capacité de faire des documentaires en apportant ça aux enfants. C’est plus scénarisé et structuré parce que lorsqu’on travaille avec des jeunes âgés de 7 à 11 ans, il faut être dans un environnement structuré bien coordonné. On avait une journée de tournage avec les enfants pour chaque épisode. On a combiné notre expérience de documentariste et notre expérience de jeunesse» a expliqué Maurice André Aubin.

Six enfants de différentes écoles participent à chaque épisode.

«Les enfants apportent une belle énergie et tout de suite ils veulent embarquer. C’était un beau défi», a commenté Joël Robichaud.

La productrice Suzette Lagacé raconte qu’ils ont vécu de beaux moments pendant le tournage, parfois inattendus et très émouvants. Elle cite en exemple, la truie qui a mis au monde ses petits porcelets devant les regards émerveillés des enfants.

Un site interactif avec des jeux et des capsules vidéo accompagnent cette série documentaire. Produite par Mozus productions, Agrofun sera diffusée sur Unis TV les lundis à 19h30 à compter du 3 avril.