Fruit du hasard de la création ou plagiat?

Le chanteur belge Saule se serait-il trop inspiré de la chanson Come into my world de Michel Thériault pour composer sa pièce Comme, extrait de son nouvel album L’Éclaircie? Difficile à dire, mais les ressemblances sont frappantes, selon l’auteur-compositeur-interprète acadien.

Michel Thériault a eu toute une surprise récemment en entendant la chanson, Comme, de l’artiste Saule à la radio. Il a pu déceler plusieurs similitudes entre les deux chansons, surtout dans la structure, les choeurs, le refrain où il chante Come to my world. La chanson de Michel Thériault, Come into my world a été enregistrée en 2000 et celle de Saule en 2016.

«Quand je l’ai entendue à la radio, je n’en revenais pas. Par après, j’ai écouté sa chanson sur internet et j’ai trouvé les similitudes un petit peu fortes, pas tant dans la mélodie que dans la structure. Qu’il ait eu l’idée de commencer ses couplets en jouant avec le mot comme, n’importe qui aurait pu avoir cette idée-là, mais en plus, les phrases qui nous amènent au refrain jouent aussi avec le mot comment et quand t’arrives au refrain, ça frappe encore plus fort. Il chante Come to my world et il y a aussi les choeurs qui se ressemblent. Ça fait beaucoup de hasards», a déclaré en entrevue Michel Thériault.

D’après le chanteur, Saule aurait pu entendre sa chanson sur le Web ou encore même sur son disque qui a circulé en Europe, notamment en Belgique où il a déjà donné des spectacles.

«Aujourd’hui avec internet, nous sommes mondiaux. Bien sûr, on se promène sur des sites et on écoute toutes sortes d’affaires. Je ne suis pas choqué, mais je suis juste extrêmement curieux de savoir si c’est le fruit de quelques hasards ou si c’est un gars qui s’est inspiré fortement de mon idée. Ce n’est pas du gros plagiat, mais c’est fortement inspiré et c’est difficile à croire qu’il n’a pas entendu ma chanson», a poursuivi l’artiste.

Il a réalisé un montage vidéo qui met en lumière les ressemblances entre les deux chansons. Il a partagé la vidéo sur YouTube et sur sa page Facebook, suscitant ainsi plusieurs réactions.

«J’ai sorti ça sur Facebook pour avoir un peu l’avis des gens. Dans le fond de moi, je souhaite que ça devienne viral et qu’à un moment donné, il y ait un million de visionnements et que Saule le voit. Je ne vais pas essayer de le rejoindre, de le retracer ou de lui parler. Mais si ça se rendait jusqu’à lui, j’aimerais ça qu’il me réponde et lui parler. S’il me dit qu’il n’a jamais entendu ma chanson, je ne peux que le croire, mais c’est quand même des curieux hasards», a-t-il conclu.

L’histoire de la musique populaire a été marquée par quelques litiges autour du plagiat. De grands noms de la musique, comme Led Zeppelin, U2, Shakira, ont été poursuivis pour s’être un peu trop inspirés d’éléments d’autres chansons. Michel Thériault estime qu’avec l’internet, ce genre de situations risquent de survenir encore plus souvent.