Le Restigouche-Ouest accueille la crème du théâtre communautaire en Acadie

Six troupes de théâtre se partageront la scène le mois prochain alors que les communautés de Kedgwick et Saint-Quentin accueilleront conjointement le 19e Festival de théâtre communautaire en Acadie.

L’événement, chapeauté par le Conseil provincial des sociétés culturelles (CPSC), se déroulera du 12 au 14 mai prochain à la Polyvalente A.-J.-Savoie de Saint-Quentin ainsi qu’au Théâtre Fatima de Kedgwick.

Ce n’est pas la première fois que la région des Hauts-Plateaux aura l’occasion d’être hôte de l’événement. Elle l’avait été en 2006 puis en 2014.

«On est vraiment chanceux d’avoir autant de théâtre dans notre grande région. Le festival va nous permettre d’avoir accès à plusieurs autres troupes de qualité. On espère que la population va venir en grand nombre pour admirer le théâtre qui se fait en Acadie», a pris soin d’indiquer Josée-Nancy Pitre, conseillère à la Communauté rurale de Kedgwick, lors du dévoilement de la programmation du festival.

C’est d’ailleurs à Kedgwick que les festivités prendront leur envol le 12 mai. La Troupe à Perloup de Kedgwick lance le bal avec la pièce En skidoo, une œuvre originale de l’auteure locale Nicole Savoie.

Au niveau des troupes sélectionnées pour le festival, on retrouve les deux représentantes du Restigouche-Ouest – La Troupe à Perloup de Kedgwick et La Vieille Tapisserie de Saint-Quentin –, L’Acadiemie de théâtre de Beresford, Les Productions LaRoc de Shippagan et La Maison de la Culture inc., Les Grands So-tés de Grand-Sault et Le Théâtre des Alentours de Tracadie. Un septième groupe – hors compétition – la Troupe Mathieu Da Costa, complétera la programmation. Elle est formée principalement de nouveaux immigrants, de la région de Moncton.

Pour Vicky Caron, présidente du conseil d’administration du CPSC, le théâtre communautaire acadien a beaucoup à offrir aux spectateurs.

«Si l’on tient compte du talent et de la performance des gens qui sont sur et derrière la scène, on se rapproche énormément du contexte professionnel», dit-elle.

«Le festival, c’est comme une grosse fête de famille pour les différentes troupes de théâtre», exprime pour sa part Cédric Comeau, président du comité organisateur. Lui-même comédien avec la Troupe à Perloup, il en sera à sa quatrième participation.

«Pour le public, c’est une occasion en or de voir tout le talent que l’on a en Acadie. Et pour nous les comédiens, c’est une occasion de se côtoyer, d’apprendre à se connaître par l’entremise de cette même passion qu’est le théâtre. C’est également formateur, car en plus des ateliers, nous voyons ce qui se fait ailleurs, les différents jeux de lumière, les mises en scène, etc.», dit-il.

Selon ce dernier, le théâtre se porte plutôt bien dans la région du Restigouche-Ouest, ce qui devrait assurer un certain succès au festival.

«On est chanceux ici. Nous avons deux troupes qui représentent notre société culturelle et elles fonctionnent bien. Tant à Saint-Quentin qu’à Kedgwick, elles attirent un bon public. Nos communautés sont peut-être petites, mais elles ont un très grand respect pour la culture. Elles aiment le théâtre et offrent un très bel appui à ses deux troupes. On est choyé de pouvoir tenir ce festival ici. Ce sera une fin de semaine riche pour les amateurs», ajoute-t-il.

La remise des prix aura lieu à la toute fin du festival, soit le dimanche 14 mai à 14h.

Le coût pour assister aux représentations est de 15$ pour une seule pièce ou 25$ pour tout le festival (atoutculture.ca). L’accès est gratuit pour les étudiants de moins de 16 ans sur présentation d’une carte d’identité valide.