Les murmures du temps de Lucien Allard

Le pianiste restigouchois et ancien enseignant de musique, Lucien Allard, récidive et propose un second album instrumental intitulé Les murmures du temps.

Ce deuxième essai musical, qui sera lancé officiellement la semaine prochaine, se veut la suite de Messages sans parole paru en 2013. Les murmures du temps compte un total de dix compositions pour piano solo.

«Ma musique a évolué. Je la sens plus complexe, mais elle reste dans la même veine, dans le même registre, que mon album précédent», explique l’artiste.

«Pour moi, cet album représente les subtilités de la nature, de tout ce qui nous entoure. J’ai voulu transmettre ce que je percevais en musique. Ça a donné quelque chose de doux, très léger», explique ce dernier.

S’il n’a pas cru bon incorporer de parole à son œuvre – laissant plutôt son piano parler –, l’artiste a néanmoins proposé à d’autres de meubler son album de mots. Il a en effet invité dix écrivains-poètes-conteurs à se laisser inspirer de sa musique pour écrire un court texte. Ceux-ci ont été publiés dans la pochette de l’album. «Le résultat est intéressant. Car sans être des paroles de chansons comme telles, ça me donne une petite idée de ce que mes pièces auraient pu ressembler avec des mots», dit-il.

Parmi ceux qui ont participé à cet exercice, on retrouve notamment l’artiste multidisciplinaire Herménégilde Chiasson, l’auteure de livres pour enfants Marie-France Comeau, ainsi que le poète et essayiste Serge Patrice Thibodeau.

Les murmures du temps sera lancé à cinq endroits différents, notamment le 24 avril à l’École secondaire Nepisiguit et le 27 au théâtre LER de Dalhousie.

L’album sera disponible la semaine prochaine via Distribution Plage.