Amélioration des perspectives économiques pour les provinces maritimes

Le Conference Board du Canada s’attend à ce que l’Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick connaissent une meilleure croissance économique l’an prochain.

L’organisme explique cette embellie par la progression des secteurs du tourisme, de la foresterie, de l’agriculture et de la pêche, ainsi que par la hausse des exportations vers les États-Unis et à ailleurs l’étranger.

Il explique que les exportations sont stimulées par la baisse du dollar canadien et le raffermissement de la croissance au sud de la frontière.

Le Conference Board estime à 1,4 pour cent en moyenne la croissance au Nouveau-Brunswick en 2017-2018.

L’Île-du-Prince-Édouard et la Nouvelle-Écosse devraient quant à elles afficher une croissance du PIB réel de 1,7 pour cent l’an prochain.