Les nids de poule, il faudra s’y habituer!

 Avec le printemps, surtout cette année avec les périodes douces, arrivent les nids de poule. Il faudra s’y habituer et patienter…

Dans le budget présenté mardi, le gouvernement a réduit le budget d’entretien des routes en été de près de trois millions de dollars. Pour l’hiver prochain, ce sont un peu plus de quatre millions de dollars qu’on a retranchés du budget 2012-2013. En ce qui a trait au programme général d’entretien des routes, les compressions de ce budget totalisent un peu plus de neuf millions de dollars. (1)
Pourtant, à son premier budget l’an dernier, le gouvernement Alward avait augmenté le budget d’entretien des routes, qui était passé de près de 59 millions à 62,2 millions de dollars. Toujours dans le budget de l’an dernier, il avait par contre réduit d’un peu plus de quatre millions le budget d’entretien des routes pendant l’hiver. Les compressions étaient un peu trop fortes, et les dépenses réelles à ce chapitre ont augmenté de près de trois quarts de millions. (2)
Ces compressions comportent deux effets négatifs.
Le premier touche à la sécurité des automobilistes. Sans compter les dommages que des routes mal entretenues engendrent pour les propriétaires d’autos, elles peuvent aussi provoquer des sorties de route : une bosse mal située au milieu d’une courbe, un nid de poule important qu’un automobiliste voit à la dernière minute et qu’il essaie d’éviter.
Sur le plan économique, les compressions en matière d’entretien des routes a un effet direct sur l’industrie du camionnage au Nouveau-Brunswick et des sociétés de pavage. Moins de budget pour l’entretien des routes comporte un effet tant sur le nombre d’emplois dans ce secteur que sur la période d’emplois qui restent.
Il faut convenir que, contrairement à l’an dernier où les compressions avaient été imposées horizontalement à tous les ministères, cette année les compressions ont été ciblées. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais négliger l’entretien des routes résultera ne plaira ni aux conducteurs ni à leurs passagers…
Parions que dans le budget 2014-2015, à la veille des élections, on verra ce programme être substantiellement bonifié!
 
Références :
(1)Voir le document du budget principal 2012-2013, page 174 : http://www.gnb.ca/0160/budget/buddoc2012/ME2012-13.pdf
(2)Voir le budget 2011-2012, page 188 : http://www.gnb.ca/0160/budget/buddoc2011/ME2011-12.pdf