La construction poursuit sur sa lancée à Moncton

Le secteur de la construction se porte bien à Moncton. De juillet à octobre, la valeur totale des permis octroyés s’élève à près de 50 millions $.

La valeur des permis émis par la Ville de Moncton durant les quatre derniers mois a atteint 48,9 millions de dollars, soit 5,4 millions de plus que l’an dernier à la même période.

Cette hausse est principalement due à la valeur des permis commerciaux qui a augmenté de 69% pour se chiffrer à 34,2 millions $. En revanche, la valeur des permis résidentiels est en baisse et s’établit à 11,7 millions $.

L’activité de construction dans le secteur commercial a été stimulée pour plusieurs projets importants au centre-ville.

Cela comprend notamment la nouvelle épicerie Dolma Food sur la rue Saint-Georges (2,7 millions $), la future salle de sport GoodLife Fitness sur le boulevard Vaughan Harvey (2,2 millions $) ou encore le restaurant Zio’s qui sort de terre au coin du chemin Mountain et de la rue Church.

En périphérie de la ville, des permis ont été attribués au producteur de marijuana OrganiGram pour des travaux de 3,5 millions $, à l’entreprise FERO Waste pour la construction d’un nouveau bâtiment dans le parc industriel de Moncton (4,5 millions $), ainsi qu’un ajout industriel de 1,45 million $ sur la promenade English.

Du côté des permis institutionnels, la construction d’une clinique du sommeil au Centre hospitalier universitaire Dr­-Georges-­L.-­Dumont (488 000 $) et les rénovations de la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption se démarquent.

La valeur totale depuis le début de l’année s’élève 212 millions $ alors qu’elle était de 118 millions $ à la même période l’an dernier. Cependant 91,5 millions $ en permis sont liés au complexe au centre-­ville.