Emplois: calme plat en février au N.-B.

Le marché de l’emploi néo-brunswickois est demeuré très stable en février, selon les données mensuelles publiées vendredi par Statistique Canada. La plupart des indicateurs de l’agence fédérale n’ont à peu près pas changé.

 

Rarement voit-on les données évoluer si peu d’un mois à l’autre. Le taux de chômage est demeuré au beau fixe à 8,9% en février et la population totale est demeurée la même, tout comme le nombre net d’emplois.

Statistique Canada estime que le nombre d’emplois à temps plein a connu une hausse de 1100 (+0,4%), tandis que le marché a perdu 1100 emplois à temps partiel (-2,1%).

La population active (les gens qui ont un boulot ou qui s’en cherchent un) a quant à elle légèrement diminué, avec une baisse de 300 personnes (-0,1%).

Le son de cloche n’est pas le même lorsque l’on compare les données publiées vendredi à celles de février 2016. Depuis l’année dernière, le nombre d’emplois à temps plein a augmenté de 8800 (+3%) tandis que l’on a perdu 2900 emplois à temps partiel (-5,4%).

Le taux de chômage a diminué de 0,9 point de pourcentage et la population active a connu une hausse de 2600 personnes (+0,7%). En somme, ces données de Statistique Canada laissent entendre que le marché de l’emploi néo-brunswickois a pris du mieux au cours des douze derniers mois.

À l’échelle nationale, le nombre d’emplois a augmenté de 15 300 de janvier à février 2017, ce qui représente une hausse de 0,1%. Le taux de chômage a diminué de 0,2% pour s’établir à 6,6%.