Voyage – Cinq choses à savoir sur les tout inclus dans le Sud

Marie-Michèle Doucet et Michaël Paulin Style de vie

Chaque hiver, des milliers de Canadiens partent en vacances dans le Sud. Peut-on vraiment nous blâmer de vouloir fuir le froid canadien pour passer quelques jours sous le soleil?

Pour plusieurs voyageurs, vacances dans le Sud est synonyme de tout inclus. Il faut dire que l’idée de pouvoir s’installer sur le bord de la plage, un verre à la main, sans se soucier des repas, du ménage ou du train-train quotidien est particulièrement alléchante. Il y a toutefois des choses à savoir avant de partir en tout inclus.

1 – Tout n’est pas nécessairement inclus

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, tout n’est pas forcément inclus dans un tout inclus. Si la nourriture et l’alcool font souvent partie du forfait, certains établissements demandent des frais supplémentaires pour certains services. C’est le cas par exemple pour les excursions ou les activités comme le jet-ski ou les cours particuliers. Il arrive même que certains endroits demandent un supplément pour l’alcool. Il est donc important de bien s’informer de ce qui est inclus dans votre forfait avant de partir. On ne veut surtout pas se retrouver avec une mauvaise surprise sur notre carte de crédit au retour.

2 – Quel est le bon moment pour partir?

L’hiver est-il vraiment le meilleur moment pour partir dans le Sud? Chez CAA-Québec on indique que les meilleurs moments pour partir au soleil sont du début novembre à la mi-décembre et du début avril à la mi-juin. Dans les deux cas, les températures sont agréables et les tarifs sont plus avantageux que dans la saison haute.

3 – Choisissez l’endroit pour vous

Vous partez en famille? En couple? Entre amis? Vous êtes plutôt du style à vouloir faire la fête ou à relaxer sur le bord de la piscine? Voilà le genre de question qu’il faut se poser avant de réserver son hébergement. Si vous cherchez la tranquillité, l’idéal, c’est de trouver un tout inclus avec une section réservée aux adultes. D’autres hôtels sont conçus spécifiquement pour les familles et offrent une panoplie d’activités qui sauront plaire aux petits. Il est donc important de bien faire sa recherche avant de partir.

4 – On mange quoi?

La qualité de la nourriture peut varier d’un endroit à un autre. Si certains établissements offrent un choix haut de gamme à ses clients, d’autres laissent à désirer. Comme vous devrez manger en moyenne une quinzaine de repas lors de votre voyage, mieux vaut choisir un endroit qui convient à vos goûts (et à vos restrictions) alimentaires. Et attention à la nourriture qui reste parfois des heures entières en exposition (c’est le cas pour certains buffets). On veut éviter à tout prix la célèbre tourista.

5 – Et le Zika dans tout ça?

Voilà la question qui est sur toutes les lèvres en ce moment. Présent dans plusieurs pays d’Amérique du Sud, des Caraïbes, d’Amérique Central et même à certains endroits aux États-Unis, le Zika semble faire peur à plusieurs voyageurs. Qu’est-ce que le Zika? Bon, nous sommes loin d’être experts en la matière, mais ce qu’il faut savoir c’est que le virus du Zika peut causer la microcéphalie chez les nouveau-nés. Quelques précautions sont donc à prendre? Comme le virus se transmet par les moustiques, il est recommandé de se protéger en portant des vêtements longs et en utilisant un répulsif à moustique. Il est également déconseillé aux femmes enceintes ou aux couples qui envisagent d’avoir un enfant prochainement (le virus peut également se transmettre par l’homme) de visiter les pays infectés.

Si vous avez des craintes ou souhaitez avoir plus d’information sur le Zika, nous vous invitons à visiter le site (voyage.gc.ca) du gouvernement du Canada.

Pour plus de conseils voyage, visitez notre blogue (entre2escales.com).