Qui était ce colonel Kadhafi?

Vida Cropas
Saint-Norbert

Oui, je le sais bien… On dit que le colonel Kadhafi était un «tortionnaire sans scrupule», mais était-ce vraiment le cas? Était-il vraiment un bourreau sans scrupule ou est-ce qu’il se comparerait plutôt à Fidel Castro, qui aurait pris un pays sous-développé pour hausser les standards de vie de façon étonnante.
Lorsqu’elle a accédé à l’indépendance, en 1951, la Libye était à la fois isolée et dépourvue de ressources naturelles. Elle se trouvait parmi les pays les plus pauvres du monde. Le colonel Kadhafi a su développer les richesses de son pays avec discernement, tout en les mettant au service de son peuple. Il a rendu l’éducation gratuite et accessible pour tous – même au point de payer les coûts pour ceux et celles qui voulaient poursuivre leur éducation hors pays! Le taux d’alphabétisation est rendu à 90 %. Les jeunes Libyennes – qui étaient soumises à un système patriarcal depuis des siècles – se sont vues encouragées à poursuivre leur éducation et à devenir autonomes. Elles sont maintenant majoritaires dans les universités.
Toute recherche Google confirme que les services sociaux de la Libye sont hors bornes: les soins médicaux sont gratuits et de haute qualité. Il n’y a pas d’impôt. Un logis est considéré comme étant un droit de la personne et l’entretien en est gratuit! C’est un pays sans dette avec un niveau de vie enviable. Chaque citoyenne et chaque citoyen peuvent s’impliquer à n’importe quel niveau politique dans le cadre d’un système de «démocratie directe». En plus, la Libye investissait des milliards au développement de l’Afrique avec le but de la libérer des entreprises exploiteuses occidentales…
La Libye du colonel Kadhafi fut un pays fort, riche, et très menaçant pour les corporations et l’impérialisme américain ainsi que pour leur système bancaire… Une autre petite recherche vous aiderait sans doute à constater comment nos voisins du Sud ont tendance à provoquer les chutes des dirigeants de pays qui leur déplaisent…