Protéger les travailleurs avant tout

Adrien Charette
Edmundston

J’ai eu le plaisir de lire une nouvelle intéressante dans le journal du 21 mars au sujet de l’ancien ministre Volpé.

Que c’est triste, il vient de connaître le même sort que les retraités de Fraser.

En tant que ministre, qu’a-t-il fait pour les retraités de Fraser? Rien, rien, rien… Pauvre lui, aujourd’hui, c’est son tour.

Je suis d’accord que le montant négocié d’une pension doit être respecté, et une loi devrait protéger nos travailleurs.

L’expérience de M. Volpé devrait être une ouverture pour les politiciens de prendre action immédiatement pour protéger nos travailleurs.