Un manque de sérieux à Ottawa

Marcel Perron
Pointe-à-la-Croix, Qc

Ce n’est pas sérieux, le gouvernement du Canada n’a plus les moyens de subventionner les pensions de vieillesse, un régime qui est là depuis des décennies. Par contre, pour les criminels (comme les meurtriers, les voleurs, les fraudeurs, etc.), la construction de prisons, la réinsertion dans la société et j’en passe, l’argent coule à flot.

Il va falloir un jour qu’un gouvernement soit assez responsable pour voir cela et faire les corrections qui s’imposent.

En ce qui a trait à l’âge pour être admissible à une pension, 65 ans c’est suffisant, et dans bien des cas l’âge de 60 ans serait fort apprécié. C’est au gouvernement en place à regarder ce qui est le plus important dans la société.

Une autre chose me chicote énormément: les travailleurs saisonniers, ou tout autre travailleur qui a accès au chômage, qui ne reçoit qu’un pourcentage de son salaire.

Alors, si les travailleurs n’ont qu’un pourcentage de leur salaire lorsqu’ils reçoivent des prestations d’assurance-emploi, est-ce que les membres du gouvernement canadien ne pourraient pas faire de même lorsqu’ils prennent leur retraite?

Ne sont-ils pas là pour montrer l’exemple? Il n’existe pas de recette miracle pour améliorer le Régime de pensions du Canada, mais il y a sûrement des solutions. Seulement un peu de bon vouloir des membres du gouvernement canadien… Mais pour certains d’entre eux, c’est beaucoup trop, ils ne le voient pas et n’en font aucune mention.

Est-ce les générations de bâtisseurs de ce pays, travailleurs, gens honnêtes, etc., dont certains ont travaillé dur pour se rendre à 65 ans et même d’autres qui ont travaillé trop dur et l’auraient méritée cette pension à 60 ans, ou les meurtriers, les criminels qui n’ont pas à coeur le bien-être de ce pays que le gouvernement va continuer à privilégier?

Si ça continue, ce ne sera plus le Canada le plus beau pays du monde, mais peut-être le Canada là où il y a le plus de conneries au monde.