Quels services en région?

En journalisme, il est important de présenter une couverture équilibrée des différents enjeux. Dans l’article paru dans l’Acadie Nouvelle du 9 février dernier, il est flagrant que l’entrevue avec Allison Webster est une autre tentative d’obtenir des fonds gouvernementaux afin de relancer la clinique Morgentaler à Fredericton. Les gouvernements, libéral et conservateur, ont livré une bataille légale pendant neuf ans afin d’empêcher le financement public des cliniques d’avortements privées.

Dans une petite province comme le Nouveau-Brunswick, où les fonds en soins de la santé sont limités, les temps d’attentes pour une chirurgie sont très longs et le manque de médecin de famille très inquiétant, augmenter le financement pour l’avortement doit sûrement être en bas de la liste des priorités. Plusieurs d’entre nous acceptent de voyager quatre ou cinq heures à Saint-Jean ou Moncton pour recevoir des traitements spécialisés pour le cancer ou pour des problèmes cardiaques, donc pourquoi Justice Reproductive croit avoir droit à une clinique d’avortement dans tous les petits villages et villes?

Ron Jessulat,
Bathurst