Et nos enfants, eux?

Ce matin (mercredi), on annonce une autre fermeture d’école dans la Péninsule acadienne…

Je ne conteste pas les mesures de sécurité, mais je m’interroge: pourquoi si peu d’actions pour tenter de diminuer ces fermetures et surtout de les compenser? Avec la tempête de verglas, je ne compte même plus les jours manqués. 15? 19 comme en 2015? Plus?

On nous dit que le personnel scolaire est en mesure de s’adapter.

Et nos enfants, eux?

Julie Guillemot
Shippagan