Les Aigles Bleus s’écroulent en troisième

MONCTON – Une poussée de quatre buts sans réplique en troisième période a mené les Panthers de l’Île-du-Prince-Édouard à une victoire de 6 à 3 sur des Aigles Bleus de l’Université de Moncton qui ont déjà mieux paru.

Chris Desousa a dirigé l’attaque des gagnants avec un doublé pour permettre aux visiteurs de quitter l’aréna J.-Louis-Lévesque avec deux points de plus en banque. Jordan Mayer, Mike MacIsaac, Reggie Traccitto et Cole MacMillan (filet désert) ont également déjoué le gardien perdant, Adrien Lemay.

Guillaume Parenteau, Raphaël Pouliot et Alexandre Quesnel ont riposté pour l’U de M. Après la rencontre, tout le monde se demandait ce qui avait bien pu se passer en troisième période.

«Je n’en ai aucune idée», reconnaît l’entraîneur Serge Bourgeois.

«Je trouvais pourtant qu’on avait bien joué au cours des deux premières périodes. Il y a certainement un but qu’Adrien (Lemay) aimerait revoir. Il y a aussi eu quelques drôles de bonds de la rondelle qui ne nous ont pas aidés. Mais donnez crédit aux Panthers, ils ont fait plusieurs petites choses mieux que nous en troisième», souligne l’homme de banc des Aigles Bleus.

«C’est décourageant, surtout dans notre building. On ne peut pas se permettre de perdre ce genre de parties chez nous», ajoute Bourgeois.

L’attaquant Alexandre Quesnel était du même avis.

«Ils ont travaillé plus fort que nous en troisième. On oublie ça et on passe à autre chose samedi», mentionne le numéro 21 de l’U de M.

Le capitaine, Christian Gaudet, cherchait aussi la réponse.

«Depuis le début de la saison, notre meilleure période est la troisième. On va regarder la vidéo pour voir ce qui s’est passé», précise-t-il.

«Une chose est certaine, ce n’est pas ce qu’on voulait voir en troisième. C’est dur à expliquer».

Le Bleu et Or renouera avec la compétition samedi soir en rendant visite à St. Thomas.