Le au p’tit mousse fier du travail accompli

LAMÈQUE – «On était tous sur le point de casser en deux.»

Cette croustillante phrase du capitaine du Au P’tit Mousse de Lamèque, Steven Croteau, résume bien la série que viennent de vivre lui et ses coéquipiers face aux imposants Phantoms de Miramichi.

Malgré les pertes de Yan Rail (dislocation de l’épaule), de Patrick Jones (commotion) et de Tommy Chiasson (fracture au pouce) en cours de route, sans compter les nombreux patineurs jouant avec des bobos, Lamèque a bien failli causer la surprise. Les Phantoms ont eu besoin de cinq matchs pour venir à bout des courageux athlètes du Au P’tit Mousse dans ce duel quart de finale 3 de 5 de la Ligue de hockey senior du Nord-Est.

«On s’est fait rudoyer pas mal. Ils nous ont eus à l’usure. On a tout donné. La meilleure équipe a gagné», a expliqué le capitaine Croteau.

«C’est dommage, car on commençait à avoir du fun ensemble. On y croyait tous pareil. On voulait battre Miramichi et on s’est présentés. On n’a pas sauvé notre saison, mais on peut dire qu’on a sauvé la face», a ajouté le fougueux petit attaquant de Lamèque.

Le vétéran et talentueux gardien de but Martin Duguay a tenu à lever son chapeau à ses jeunes coéquipiers.

«Ce fut une série très robuste. Malgré tout, nos jeunes n’ont pas été impressionnés et ont été durs quand même. Personne ne pensait qu’on allait amener Miramichi à jouer un cinquième match. On a été constants pendant les cinq parties.»

Le président du club, Yoland Chiasson, n’était pas peu fier de la performance des siens.

«Les Phantoms ont été surpris de voir qu’on pouvait leur tenir tête aussi longtemps. Notre plus vieux joueur d’avant, c’était Yan Rail et il a moins de 30 ans. On était en reconstruction avec une jeune équipe. Les gars sont sortis amochés, mais fiers. Ils se sont présentés en séries. Ç’a soudé l’esprit d’équipe», a fait savoir le président.

«Ça augure bien pour l’an prochain. On a un bon noyau maintenant et l’organisation est en place. On espère avoir redonné le goût aux partisans avec la série qu’on a connue», a poursuivi Yoland Chiasson. – SD