Membre du groupe Acadie Média|Vendredi 18 avril 2014
Vous êtes ici: Accueil » Sports » Les Aigles Bleus se font rosser 6 à 2

Les Aigles Bleus se font rosser 6 à 2 

58_aigles_bleus_lead

HALIFAX – Privés de deux de ses meilleurs attaquants et de son gardien numéro un, les Aigles Bleus de l’Université de Moncton n’ont pas fait le poids face aux Huskies de Saint Mary’s, vendredi soir à Halifax.

Un doublé de Gerrad Grant a permis aux Néo-Écossais de signer une victoire à sens unique de 6 à 2 en lever de rideau de la série demi-finale 3 de 5 du Sport universitaire de l’Atlantique.

La troupe de Serge Bourgeois a disputé ce match sans les services de Francis Rochon et Christian Gaudet, tous deux blessés, et de Pierre-Alexandre Marion, malade.

Outre le doublé de Grant, les autres buts des vainqueurs ont été l’oeuvre de Cam Fergus, Shawn O’Donnell, Colby Pridham et de Justin Wallingford.

Éric Faille et Pier-Alexandre Poulin ont touché la cible en troisième période avec les deux seuls buts des visiteurs.

Le match a très mal débuté pour le Bleu et Or alors qu’un tir de loin de Justin Wallingford a surpris le gardien André Guay après seulement 3:16 de jeu.

Les déboires de la défensive de l’U de M se sont poursuivis quelques minutes plus tard quand Gerrad Grant a profité d’un revirement dans l’enclave pour s’emparer de la rondelle et déjouer André Guay.

À mi-chemin au premier tiers, les visiteurs tiraient de l’arrière 2 à 0.

Le ciel est tombé sur la tête des visiteurs en fin de période, sous le regard horrifié de la centaine de partisans du Bleu et Or qui ont fait le voyage en Nouvelle-Écosse.

Cam Fergus a d’abord fait dévier un tir de la pointe à 18:37 lors d’un avantage numérique pour creuser l’écart à trois buts.

Shawn O’Donnell a complété ce premier tiers torride des Huskies avec un tir sur réception de l’enclave qui n’a laissé aucune chance à André Guay avec moins d’une minute au tableau.

À l’autre bout, Anthony Peters a bloqué les neuf tirs dirigés vers lui pour préserver cette belle priorité de 4 à 0 après une période.

L’histoire s’est un peu répétée en deuxième période, même si un seul but a été marqué.

Grant a profité d’un mauvais bond de la rondelle pour récolter son deuxième du match avec moins de cinq minutes à faire à l’engagement.

Les Huskies profitaient d’une avance quasi insurmontable de 5 à 0 après deux périodes de jeu.

Le film d’horreur pour les Aigles Bleus s’est poursuivi en troisième période alors que Colby Pridham touchait la cible durant une double supériorité numérique après seulement 1:28 de jeu.

Éric Faille allait aussi profiter des mêmes circonstances pour inscrire son équipe au pointage quelques minutes plus tard.

Charles Bergeron et Samuel Groulx ont récolté des mentions d’aide sur le jeu.

Pier-Alexandre Poulin a réduit l’écart à quatre buts, sur un jeu préparé par Faille.Mais pour l’U de M, c’était trop peu, trop tard.

Le deuxième match de cette série demi-finale 3 de 5 sera présenté samedi soir, toujours à Halifax.

Dans l’autre demi-finale, les Varsity Reds de UNB ont pris les devants 1-0 dans leur série avec une victoire de 4 à 3 contre les Panthers de l’Île-du-Prince-Édouard, vendredi soir au Centre Aitken.

La deuxième rencontre aura lieu samedi soir, également à Fredericton.

Stéphane Paquette
À propos de Stéphane Paquette

Originaire du Québec, Stéphane Paquette a amorcé ses études de second cycle à l’Université de Montréal en histoire, géographie et sciences politiques. Il est arrivé en Acadie à l’automne 1990 pour compléter ses études universitaires en Information-Communications à l’Université de Moncton. Pendant son séjour à Moncton, il fait ses premiers...
En savoir plus