Patrick Côté met fin à sa carrière active en biathlon

CANMORE, Alberta – C’est avec le sentiment du «devoir accompli» que Patrick Côté a mis fin à sa carrière en tant qu’athlète de haut niveau en biathlon, en fin de semaine, lors des Championnats canadiens disputés à Canmore, en Alberta.

Après avoir amorcé la compétition en récoltant une médaille d’argent à l’épreuve du 15 km, jeudi, Côté a terminé le week-end avec une septième place au sprint de 10 km, samedi, puis une sixième position dans la poursuite de 12,5 km, dimanche.

C’était donc le chant du cygne pour Patrick Côté, de Grand-Sault, qui en était à ses dernières courses comme athlète à plein temps au sein de l’équipe nationale. Dès l’an prochain, il se consacrera à sa carrière dans le domaine de l’enseignement. Maintenant âgé de 26 ans, il se contentera désormais de prendre part à des compétitions pour le plaisir.

«Dimanche, j’ai atteint toutes les cibles à mon dernier passage au tir. Belle manière de terminer ma carrière comme athlète élite», a-t-il raconté.

Après sa médaille d’argent jeudi, Patrick Côté voulait poursuivre sur la même lancée en fin de semaine. Samedi, cependant, il a dû se contenter du septième rang au sprint de 10 km.

«J’ai raté deux cibles à chacun de mes passages au champ de tir. Avec une précision de 60 %, ça n’a pas été bon pour un podium», a précisé celui qui fait partie de l’élite canadienne depuis 2004.

Dimanche, ayant pris le départ à 30 secondes du vainqueur de la compétition de la veille (à cinq secondes d’intervalle, selon l’ordre d’arrivée comme le stipule le règlement), Patrick Côté a tout tenté pour rejoindre le peloton de tête, mais il a manqué d’énergie dans le dernier droit. Malgré une fiche respectable de 17 cibles atteintes sur 20, il a terminé au sixième échelon.

«À ma sortie du champ de tir pour entamer ma dernière boucle, je pouvais voir le détenteur du cinquième rang. J’ai ouvert la machine pour le devancer dans la première montée. Or, j’ai manqué d’énergie vers la fin et il m’a dépassé de nouveau à environ 500 m avant l’arrivée. N’empêche que je suis satisfait de ma dernière course en carrière et de mes performances cette semaine», a-t-il raconté.

Patrick Côté a précisé que la compétition sera dorénavant pour lui une affaire de plaisir et pour maintenir la forme.

«Dès cette semaine, je commence ma préparation pour le demi-marathon de Calgary prévu pour la fin mai. En dehors de la compétition, j’enseigne le français immersion en 5e année à Calgary depuis le 21 février. Le directeur m’a confirmé que mes élèves attendent déjà avec impatience de voir ma médaille», a-t-il mentionné.

Cette saison, Côté n’a pas été en mesure de se qualifier pour faire partie des équipes nationales A ou B qui évoluent au sein du circuit mondial. Il a représenté le Canada durant plusieurs saisons sur la scène internationale, principalement en étant du circuit de la Coupe Europe.

Parmi ses meilleurs résultats en carrière, mentionnons une troisième position dans le relais aux Mondiaux junior présentés à Kontiolahti, en Finlande, en 2005, ainsi qu’une huitième place en 2007 dans le sprint à la Coupe européenne de Nove Mesto, en République tchèque.