«On a eu une saison moyenne»

MONCTON – «On ne s’est pas présenté pour les trois premiers matchs. On ne peut pas faire ça et espérer battre une équipe aussi talentueuse que Halifax.»

Le capitaine Patrick Delisle-Houde résumait ainsi l’élimination plus que rapide des Wildcats de Moncton lors du premier tour éliminatoire des séries de la LHJMQ.

«On aurait certainement aimé offrir une meilleure performance contre eux. On pensait les pousser à une série de six ou sept parties ou même les battre», souligne le joueur âgé de 20 ans.

Cette performance décevante va de pair avec la saison ordinaire de l’équipe, souligne celui qui devrait poursuivre sa carrière avec les Redmen de McGill la saison prochaine.

«On a eu une saison moyenne. Par contre, les unités spéciales ont fait du bon travail. Je retiens aussi la performance de Roman Will, qui a été exceptionnelle», poursuit Delisle-Houde.

Le défenseur Charles Johnson croyait aussi que les Wildcats allaient montrer les crocs face aux Mooseheads.

«On s’attendait à de meilleures séries, surtout qu’on avait remporté cinq des huit parties contre eux cette saison», soutient le numéro 2.

«On n’a certainement pas joué à la hauteur de ce dont nous sommes capables et personne n’est heureux de ça», ajoute-t-il.

«On n’a pas connu une saison exceptionnelle, mais ce ne fut pas non plus une saison désastreuse. On avait une jeune équipe et beaucoup de monde nous aurait placés plus bas au classement (les Wildcats ont terminé au 11e rang de la LHJMQ avec un dossier de 30-31-2-4)», indique le patineur québécois.

Dans le cas d”Alex Saulnier, la saison 2011-2012 a été particulièrement frustrante, tant au plan individuel que collectif. Même s’il a terminé au 11e rang des meilleurs pointeurs du circuit Courteau avec une fiche de 31-52=83 points en 58 rencontres, le numéro 21 a passé la majeure partie de la saison à se remettre de blessures. L’épaule, la jambe, la tête, tout y a passé cet hiver.

«C’est vrai que j’ai manqué plusieurs parties à cause de blessures, mais je ne suis pas le seul qui passe à travers une saison comme ça», souligne-t-il.

«C’est sûr que c’est frustrant de ne pas pouvoir aider l’équipe dans des moments importants (les séries, notamment). C’est dommage, parce qu’on avait un bon groupe de gars et j’ai eu beaucoup de fun avec eux», ajoute l’athlète de Cap-Pelé.

«J’aurais souhaité qu’on puisse faire mieux en séries, mais on va apprendre de ça. Je suis quand même fier des gars. Ils ont donné le maximum».

Le visage des Wildcats de Moncton risque d’être fort différent en 2012-2013, avec entre autres l’arrivée de trois joueurs des Cataractes de Shawinigan (les rumeurs font état du gardien Alex Dubeau, du défenseur Jonathan Racine et de l’attaquant Yannick Veilleux) à la suite de la transaction de Brandon Gormley et d’au moins un nouveau patineur européen, peut-être deux.

Il est possible que la direction de l’équipe garde un des trois postes de 20 ans au gardien Roman Will.