Paula Keating encore une fois première de classe

BOSTON – Paula Keating demeure la reine du Nouveau-Brunswick!

La femme originaire de Miramichi a réussi une performance éclatante lundi au fameux Marathon de Boston, qui en était à sa 116e édition.

Grâce à un chrono de 2h48m58s, Keating a été la première des 56 participants du Nouveau-Brunswick, incluant les hommes, à croiser la ligne d’arrivée.

La sportive de 45 ans a également été numéro un dans son groupe d’âge (45 à 49 ans), numéro un chez les Canadiennes, 14e chez les femmes et 193e au classement cumulatif comprenant plus de 26 000 athlètes féminins et masculins! Voilà une bonne journée de travail.

«Il faisait chaud. Je n’ai jamais couru un marathon sous des conditions de la sorte. Habituellement, il fait de 10 à 12 degrés Celsius. Ce matin, il faisait déjà environ 25 degrés», a raconté celle qui est médecin de profession.

La chaleur torride a fait en sorte que Keating n’a pas été en mesure de réécrire son livre des records. L’an dernier, elle avait établi une marque personnelle de 2h47m26s à ce même événement.

«Je m’étais entraînée pour courir 2h45m ou 2h46m et c’était un objectif réaliste», a-t-elle assuré.

Keating se dit tout de même très satisfaite de sa prestation au Massachusetts.

«Le réservoir est vide», a-t-elle dit en riant.

Comme prochain défi de taille, Keating prendra le départ du Marathon de Chicago qui sera présenté cet automne.

Pour ceux et celles qui aimeraient connaître la recette magique de cette machine athlétique, elle a bien voulu en dévoiler un peu aux lecteurs de l’Acadie Nouvelle.

«J’ai de bons gènes et je suis très disciplinée. Lorsque mon cadran sonne à 5 h 30 du matin, je me lève et je vais m’entraîner», a-t-elle fait savoir.

Pour revenir à Boston, Keating a même été plus rapide que le grand Alex Coffin de Saint-Jean, qui a effectué un chrono de 2h58m58s. Le coureur de 43 ans a pris le 482e rang au cumulatif.

Tim Keilty de Fredericton, dont le temps a été de 3h15m15s, a fermé la marche du podium du N.-B. Keilty a été le 1367e athlète à terminer le parcours de 42,2 kilomètres.

Le président de Course Nouveau-Brunswick, Gilles Gautreau, n’en revenait tout simplement pas du brio de Paula Keating.

«C’est incroyable! Elle n’a pas réussi à battre son record personnel, mais il faut prendre en considération que les temps des gagnants ont été beaucoup plus lents cette année, soit cinq à sept minutes de plus, en raison de la chaleur. C’est très impressionnant que Paula réussisse un temps de la sorte sous ces conditions. Ça démontre sa détermination», a dit celui qui demeure à Rothesay.

Autres résultats
L’Acadien, Steve Robichaud, de Néguac, a été le sixième athlète de la province à compléter le parcours. Le jeune homme de 25 ans a obtenu un temps de 3h27m39s.

Le directeur de l’école Marée Montante de Saint-Louis-de-Kent, Aldéo Richard, a conclu son séjour à Boston avec un chrono de 3h47m37s, soit quelques minutes devant, Marie-France LeBlanc (3h58m41s), une enseignante originaire de Sainte-Marie-de-Kent.

Selon le vice-président de Course Nouveau-Brunswick, Brian Richard, environ 4000 athlètes qualifiés pour le Marathon de Boston ont décidé de ne pas courir lundi en raison de la chaleur.