Les Sea Dogs n’ont toujours pas perdu en séries

SAINT-JEAN – Les Sea Dogs de Saint-Jean sont toujours parfaits en séries.

La bande de Gerard Gallant a signé un 10e triomphe en autant d’occasions en 2012 en l’emportant 5 à 2 sur les Saguenéens de Chicoutimi, dimanche, devant environ 5600 spectateurs réunis au Harbour Station.

Les Sea Dogs mènent maintenant cette série demi-finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec 2-0. Dans l’autre demi-finale, l’Océanic de Rimouski mène également 2-0 face aux Mooseheads de Halifax.

Stanislav Galiev (9e et 10e), Aidan Kelly (3e), Ryan Tesink (6e) et Jonathan Huberdeau (8e) ont trouvé le fond du filet pour les gagnants. Le défenseur acadien Kevin Gagné a une fois de plus mis l’épaule à la roue avec deux passes et la deuxième étoile.

Mathieu Gagnon (2e) et Christian Ouellet (13e) ont assuré la réplique. Le gardien Mathieu Corbeil (27 arrêts) a empoché la victoire. Le revers est allé à la fiche de Christopher Gibson (27 arrêts).

Rouleau compresseur
Le rouleau compresseur de la puissante machine néo-brunswickoise n’a pas mis de temps à se mettre en marche en début de match, si bien que l’entraîneur Marc-Étienne Hubert n’a pas eu le choix d’utiliser son temps d’arrêt à la cinquième minute de jeu.

Kelly a d’abord ouvert la marque à 2:33, à l’aide d’un tir qui a semblé dévier devant la cage de Gibson. Un peu plus de deux minutes plus tard, Galiev a porté la marque à 2-0, en supériorité numérique.

À mi-chemin en première, le Russe a bien failli faire très mal à l’adversaire, mais son tir a abouti directement sur le poteau.

«Nous étions prêts dès le départ. C’était déjà 2 à 0 après cinq minutes. Nous voulions nous reprendre et sortir plus fort que dans le premier match. Nous avons joué comme nous sommes capables», a exprimé Kevin Gagné.

En fin d’engagement, les visiteurs ont tourbillonné en territoire ennemi et ont obtenu plusieurs bonnes chances de rétrécir l’écart. Ils se sont toutefois butés au gardien Corbeil.

«Encore une fois aujourd’hui (dimanche), Mathieu a fait les arrêts-clés», a fait savoir le défenseur Gagné.

Au tout début du deuxième tiers, Tesink a procuré une confortable avance aux siens alors qu’il s’est retrouvé complètement seul face à Gibson, à la suite d’un revirement.

Chicoutimi n’avait cependant pas dit son dernier mot. À 9:33, Gagnon a enfilé l’aiguille grâce à un lancer sur réception dans la partie supérieure.

Saint-Jean s’est ensuite redonné une priorité de trois buts par l’entremise d’Huberdeau, en désavantage numérique, qui a fait mouche lors d’une descente à deux contre un.

Quelques instants plus tard, Maxime Villemaire a obtenu une échappée, mais n’a pu faire bouger les cordages.

En troisième, les deux clubs se sont échangé un filet chacun et les locaux ont filé vers la victoire.

Le talentueux attaquant slovaque Tomas Jurco manquait à l’appel pour les Sea Dogs. L’ancien porte-couleurs de Saint-Jean, le robuste Alexandre Beauregard, était absent du côté des Saguenéens.

Les deux prochaines rencontres auront lieu à Chicoutimi mardi et jeudi, sur le coup de 20 h 30.