Réjean Chiasson sait ce qui l’attend

TORONTO, Ontario – S’il veut remporter le Championnat canadien du demi-marathon, dimanche à Montréal, l’Acadien Réjean Chiasson devra fracasser son record provincial de 1h05m36s.

C’est du moins ce que pense l’espoir olympique originaire de Tilley Road, dans la Péninsule acadienne. Une victoire à cette importante compétition pourrait notamment l’aider à obtenir de l’aide financière d’Athlétisme Canada.

Mais pour franchir la ligne d’arrivée le premier, Chiasson devra courir vite, très vite. L’Acadien devra battre l’Ontarien Matt Loiselle et le Néo-Écossais Eric Gillis, entre autres.

«Loiselle a déjà remporté cette course et Eric représentera le Canada au marathon aux Jeux olympiques de Londres. Si je veux gagner, je devrai courir en 1h05m, même en 1h04m», a souligné l’athlète âgé de 28 ans.

L’année dernière, Loiselle avait terminé en deuxième place à Montréal grâce à un chrono de 1h05m28s. En 2010, l’Ontarien l’avait emporté en 1h05m07s. Et en 2009, il a terminé la compétition en 1h04m09s.

«Je connais bien le parcours. On est de trois à quatre coureurs qui sont dans la même ligue, même plus haut que moi. Je devrai être agressif dès le départ. Je veux suivre les meneurs.»

Après l’épreuve de dimanche, Réjean Chiasson profitera de quelques semaines de repos avant le Championnat canadien du marathon, le 27 mai, à Ottawa.

Outre le record provincial du demi-marathon, Chiasson, qui réside maintenant à Toronto, détient les meilleurs temps du Nouveau-Brunswick au 15 km et au marathon.

Il aspire à participer aux Jeux olympiques de 2016 au Brésil dans la discipline du marathon.