Les Sea Dogs retournent encore une fois en finale

SAINT-JEAN – Un but de Stanislav Galiev à 11:19 de la période de prolongation a permis aux Sea Dogs de Saint-Jean de l’emporter 4 à 3 sur les Saguenéens de Chicoutimi, samedi, au Harbour Station. Les Sea Dogs remportent la série en cinq duels et se qualifient du même coup pour une troisième année consécutive à la finale de la LHJMQ.

Ils affronteront en finale l’Océanic de Rimouski qui a éliminé les Mooseheads de Halifax en six matchs, dimanche. Le premier match de la finale sera présenté vendredi au Harbour Station.

Galiev, qui a également marqué en temps réglementaire, Zack Phillips et Charles Coyle ont réussi les autres buteurs des Sea Dogs. Steve Lebel, également auteur de deux passes, Yoan Pinette et Dominic Poulin ont fourni la riposte des Saguenéens qui n’auront finalement soutiré qu’une seule victoire aux puissants Sea Dogs.

«Il faut être fier de ce qu’on a fait avec trois matchs consécutifs en prolongation après une série de sept parties contre Shawinigan, a commenté l’entraîneur des Saguenéens Marc-Étienne Hubert à LBR.ca. On est dur à tuer. Nous sommes fiers de ce que nos gars ont accompli. Nous avons mal commencé le match. Jonathan Huberdeau a sorti Charles Hudon en partant. Il aurait dû écoper d’une punition de cinq minutes et d’une inconduite de partie pour mise en échec par-derrière. Nous n’avons jamais abandonné. Nous avons pris un certain temps pour se remettre de cette mise en échec sur Hudon. Les deux officiels ont confirmé qu’ils ne l’avaient pas vu. Ç’a eu un gros impact sur le match. Si l’inverse s’était produit, ça aurait eu un impact aussi. On ne peut pas dire grand-chose d’autre. Je suis fier de ce que l’on a fait. Ce fut un parcours difficile. Nous aurions aimé rejouer un match à Chicoutimi devant nos partisans qui furent extraordinaires. C’est ce qui est le plus dommage…», a ajouté Hubert.

Mathieu Corbeil a réalisé 38 arrêts devant la cage des Sea Dogs contre 39 pour Christopher Gibson à l’autre bout.

Dimanche, Robbie DeFulviis a envoyé les Mooseheads en vacances lorsque son but à 8:02 de la période de prolongation a procuré la victoire à l’Océanic.

Scott Oke et Peter Trainor ont également trouvé le fond du filet dans le camp de l’Océanic.

Alexandre Grenier et Konrad Abeltshauser ont répliqué pour les Mooseheads, chaque fois sur des passes des deux jeunes surdoués Nathan MacKinnon et Jonathan Drouin.