Soirée difficile pour le Titan et les Wildcats

Le Titan d’Acadie-Bathurst s’est peut-être amélioré, mais les Sea Dogs de Saint-Jean aussi…

Même si Julien Gauthier n’était pas en uniforme, la troupe de Danny Flynn (24-10-4) n’a fait qu’une bouchée de son adversaire, un gain de 5 à 1 acquis devant des partisans ravis au Harbour Station.

Matthew Highmore a mené l’attaque des gagnants avec deux buts (ses 22e et 23e).

Samuel Dove-McFalls (7e), Bokondji Imama (26e) et Simon Bourque (9e) ont aussi touché la cible pour les locaux.

Christophe Boivin (25e) a été le seul à riposter du côté du Titan (19-17-4).

Saint-Jean a marqué quatre buts dès le premier engagement, en route vers cette victoire à sens unique.

Malgré tout, l’entraîneur Mario Pouliot ne croyait pas que le résultat était un juste reflet de ce qui s’est réellement passé sur la patinoire.

«Le pointage n’indique pas l’allure du match. Ils ont profité de chacune de leurs chances.

On a créé des bonnes chances de marquer, mais on n’a pas été assez rapide pour récupérer les rondelles libres devant le filet de D’Orio», explique-t-il.

«Il va falloir être meilleur à bloquer la vue du gardien, à récupérer ces rondelles-là et à compléter nos jeux autour du filet», ajoute le pilote du Titan.

Malgré le revers, Pouliot dit avoir vu de belles choses dans cette rencontre.

«On leur a donné seulement 27 tirs, ce qui est une chose très positive. On a aussi créé des bonnes choses offensivement. Il faut juste continuer dans cette voie.»

Les Mooseheads de Halifax n’ont eu besoin que de 15 minutes pour passer le K.-O. aux Wildcats de Moncton, vendredi soir. Pour l’équipe de Darren Rumble, il s’agissait d’une cinquième défaite de suite…

Frédéric Aubé (5e), Maxime Fortier (20e), Arnaud Durandeau (12e), Raphaël Lavoie (2e) et Nico Hischier (24e et 25e, en plus de deux passes) ont marqué les buts des Mooseheads (17-18-3) dans ce triomphe de 6 à 2.

Julien Tessier (2e) et Alexandre Renaud (3e) ont répliqué pour Moncton (13-24-1).

L’entraîneur parlait d’un processus d’apprentissage, mais surtout d’une évaluation en vue de la prochaine saison.

«Le plus de minutes que ces gars-là jouent, plus ils apprennent. Je vois aussi de plus en plus qui je veux dans mon équipe la saison prochaine. C’est ça que va être la deuxième: une audition pour ceux qui voudront garder leur poste avec les Wildcats de Moncton», souligne-t-il.

Les Mooseheads n’ont pas perdu de temps à partir à la chasse aux Chats sauvages avec trois buts sans riposte (ceux de Frédéric Aubé, Maxime Fortier et Raphaël Lavoie) en première période.

«On a connu un très lent départ et on perdait déjà 3 à 0 après 20 minutes», indique Rumble.

«On a eu une excellente deuxième, mais on n’a pas été capable de générer grand chose offensivement en troisième période. Ce ne fut le meilleur match de personne. Tous nos joueurs avaient l’air un peu lents ce soir», ajoute-t-il.

Sauf que les visiteurs ont relevé la tête en deuxième, par l’entremise de Julien Tessier et d’Alexandre Renaud.

Mais une fois de plus, c’était trop peu, trop tard pour les Wildcats.

Le Suisse Nico Hischier s’est assuré d’enlever tout espoir de remontée aux visiteurs avec un doublé au dernier tiers.

Un autre deux points dans la colonne de l’apprentissage et de l’expérience!